vendredi 22 septembre 2017
Sondage
Craignez-vous une pénurie de carburant avec la grève des routiers ?
Questions à...
Dans une interview à creusot-infos, le chef du groupe PS au conseil régional et sénateur socialiste, évoque la crise de la gauche, la crise du PS. Il répond aussi aux critiques de la droite et du centre.
Avenir du PS, République en Marche, Insoumis, pont de la gare, rue de l’étang de la Forge, Mach 2, rentrée des classes, cantines scolaires, semaine de 4 jours et demi dans les écoles, politique du Gouvernement… David Marti fait un vaste tour d’horizon dans une interview de rentrée accordée à creusot-infos.
Le Creusot pourrait accueillir un des trois pôles territoriaux pour l’embauche des médecins par le département.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Le point sur les ateliers de pratiques artistiques

12/09/2017 14:22Lu 1243 foisImprimer l’article
Jérémy Pinto, adjoint au maire du Creusot délégué à la Culture, fait le point avec Creusot-infos sur les ateliers municipaux de pratiques artistiques, ouverts à la découverte en ce mois de septembre et dont les premières séances de la saison 2017-2018 ont débuté lundi.

Musique, danse, mais aussi arts plastiques et théâtre…

«Quand on parle des ateliers de pratiques artistiques, cela comprend le Conservatoire, donc les activités de musique et danse, mais aussi les ateliers d’arts plastiques et de théâtre.»

Des nouveautés

«Nous avons effectivement un certain nombre de nouveautés pour cette année, compte-tenu de la priorité que nous donnons à la jeunesse durant ce mandat municipal, en l’occurrence sur l'ouverture aux pratiques artistiques.
La grosse nouveauté de cette rentrée, c’est la création de trois nouveaux ateliers théâtraux. De deux ateliers (un pour les enfants et un pour les ados) ouverts depuis cinq saisons maintenant, on passe à cinq ateliers. On en ouvre un pour les lycéens, et deux pour les adultes.
Ceux pour les enfants et les ados sont déjà complets. Il reste quelques places dans le groupe des lycéens, de même que chez les adultes. Il convient de s’adresser au service culturel à l’Alto pour les inscriptions. Il s’agit d’un vrai soutien à la pratique théâtrale, pour laquelle il y a une forte demande.
Pour ce qui est la musique, toujours en direction de la jeunesse, il y a une volonté de développement du département de musique amplifiée. Il y avait une classe, et demain il y en aura trois, autrement dit une possibilité d’accueillir davantage d’intéressés et de mieux répartir les pratiquants par âges et par niveaux.
Pour terminer au rayon des nouveautés, nous avons décidé de prolonger en quelque sorte l’atelier de saxophone post-TAP en primaire l’an dernier, au collège Centre cette année. Les collégiens de cet établissement peuvent donc s’inscrire à un ensemble de saxophones sous la direction de la professeure Sophie Berthommé, à raison d’une fois par semaine chaque jeudi de 13 à 14 heures.
L’idée est que la découverte de cet instrument faite dans les écoles Pierre et Marie Curie puisse se poursuivre, au bénéfice d’enfants qui ne seraient pas forcément allés vers la pratique musicale dans un autre cadre.»

Des tarifs maintenus, et plus avantageux

«Les tarifs sont encore maintenus cette saison, suivant le principe du quotient familial. Mais nous avons disons décloisonné la tarification entre les disciplines. Désormais, que ce soit danse, musique, ou théâtre, peu importe la discipline, les réductions s’appliquent à travers les pratiques en cas de cumul de celles-ci. Pour donner une idée de ces tarifs dégressifs, pouvant s’appliquer pour une même famille. C’est -20% sur la deuxième inscription et -40% sur la troisième inscription.
Ces tarifs dégressifs s’appliquent aux Creusotins. D’autres tarifs sont appliqués, suivant que vous habitiez sur le territoire de la CUCM, ou bien à l’extérieur.»

Un nouveau tapis de danse

«Un investissement a été réalisé dans l’achat d’un nouveau tapis de danse. Il représente plus de 9 000 euros. Sans oublier l’achat d’un nouveau piano, autour des 20 000 euros.»

Un mois pour découvrir et tester

«Depuis ce lundi et jusqu’au 30 septembre, l’opération est mise en place. Les personnes intéressées par telle ou telle pratique sont invitées à venir essayer gratuitement. Les inscriptions sont ouvertes, et les tests offerts permettent aux visiteurs de se rendre compte si les activités pourraient leur plaire ou non.
La saison dernière, on comptait 450 inscrits au Conservatoire, une centaine en arts plastiques. En y ajoutant le théâtre, près de 600 élèves, jeunes et plus âgés (arts plastiques à partir de 4 ans par exemple), étaient enregistrés sur l’ensemble des pratiques artistiques.»
Propos recueillis
par Alix BERTHIER