mardi 19 novembre 2019

Boules, guirlandes, sapins artificiels, illuminations, village de Noël… les dernières tendances sont chez «Villaverde Montceau»

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
«La Bourgogne est reconnue mondialement...» déclare le Président de Paris 2024 dans une interview à creusot-infos.
Le leader de l’opposition, qui avait échoué de peu en 2014, sera bien à nouveau candidat. Sa liste et son projet seront dévoilés en janvier. Mais Charles Landre a déjà donné quelques pistes dans une interview à creusot-infos.
«Un projet neuf et des pratiques nouvelles»
«L’élection sera le statuquo ou innover»
«Il faut rendre la ville attractive»
«Les quartiers ont besoin d’une action humaine»
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Le Maire David Marti s'est rendu au stade Jean Garnier pour voir l'avancée des travaux sur la piste d'athlétisme

11/09/2019 03:17Lu 3224 foisImprimer l’article
Les travaux sont entrés dans la phase finale ainsi que le Maire a pu le constater.
Une première visite de chantier avait été effectuée au début des travaux, mi-juillet 2019. Lundi, le maire David Marti, mais aussi Bernard Durand adjoint délégué aux travaux, Guy Arnoud président de l'OMS, Jean-Luc Rateau directeur général des services techniques de la ville et Joseph Gallo président de l'Entente Athlétique du Creusot se sont rendus à nouveau au stade Jean Garnier pour faire un point d'avancée des travaux entrepris par la ville.
Depuis le 20 juillet et concernant la piste du stade, tous les réseaux électriques (gaines...) et toutes les bordures et les caniveaux ont été posés de manière très précise par la société Colas chargée de l'opération. Actuellement les techniciens de la Colas posent les enrobés sur la piste et les abords. «Les aires de sauts et de lancers sont en cours, cette opération devrait être terminée ce jeudi. Quant aux caniveaux, leur pose a été validée par le géomètre de la fédération française d'athlétisme, en permanence sur le chantier... » assure Jean-Luc Rateau, qui suit également avec une extrême vigilance ce dossier. De même, les aménagements réalisés par la société "Val de Saône Paysage" sur le terrain sont en cours.


L'arrosage automatique est posé, reste le drainage, l'engazonnement et quelques petites finitions.
«Soumis à une rigoureuse planimétrie, le terrain doit respecter certaines formes de pentes bien spécifiques...» a précisé Jean-Luc Rateau. Restera à patienter 15 jours après la pose de l'ensemble des enrobés, pour cette fois déposer par dessus les résines. C'est la société Eurosyntec spécialisée dans la pose de ce type de revêtement qui prendra le relais et effectuera l'ultime et délicate opération, s'agissant d'appliquer deux couleurs différentes de résine sur l'enrobé, sur la piste bien sûr, et sur les aires de lancers et des sauts. « Si les conditions météos le permettent, les résines seront mises à partir du 25 septembre 2019, il ne faut surtout pas qu'il pleuve abondamment pendant l'opération...» confie Jean-Luc Rateau, qui a expliqué qu'en plus de ces travaux, la société Colas a réalisé une aire d'entraînement pour l'athlétisme située très exactement sur l'extrémité de l'annexe 1 du stade. Et que la même société refera l'anneau supérieur du stade en enrobé : « Dès que la piste sera terminée...».
La fin de l'ensemble des travaux est prévue et souhaitée pour le 15 novembre 2019. Il faut rappeler leur montant : 1,8 million d'euros (TTC), incluant des matériels pour équiper le stade (barrières...et un local de chronométrage).
« Des subventions à hauteur de 50% ont été envisagées pour cet important dossier...» a signalé Bernard Durand.
JCP