lundi 23 septembre 2019

Jeudi 26 Septembre

à l’Arche Cœur de Ville au Creusot, en partenariat avec la Ville, la Police Municipale, La Police Nationale et les pompiers

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Le Maire David Marti s'est rendu au stade Jean Garnier pour voir l'avancée des travaux sur la piste d'athlétisme

11/09/2019 03:17Lu 2972 foisImprimer l’article
Les travaux sont entrés dans la phase finale ainsi que le Maire a pu le constater.
Une première visite de chantier avait été effectuée au début des travaux, mi-juillet 2019. Lundi, le maire David Marti, mais aussi Bernard Durand adjoint délégué aux travaux, Guy Arnoud président de l'OMS, Jean-Luc Rateau directeur général des services techniques de la ville et Joseph Gallo président de l'Entente Athlétique du Creusot se sont rendus à nouveau au stade Jean Garnier pour faire un point d'avancée des travaux entrepris par la ville.
Depuis le 20 juillet et concernant la piste du stade, tous les réseaux électriques (gaines...) et toutes les bordures et les caniveaux ont été posés de manière très précise par la société Colas chargée de l'opération. Actuellement les techniciens de la Colas posent les enrobés sur la piste et les abords. «Les aires de sauts et de lancers sont en cours, cette opération devrait être terminée ce jeudi. Quant aux caniveaux, leur pose a été validée par le géomètre de la fédération française d'athlétisme, en permanence sur le chantier... » assure Jean-Luc Rateau, qui suit également avec une extrême vigilance ce dossier. De même, les aménagements réalisés par la société "Val de Saône Paysage" sur le terrain sont en cours.
L'arrosage automatique est posé, reste le drainage, l'engazonnement et quelques petites finitions.
«Soumis à une rigoureuse planimétrie, le terrain doit respecter certaines formes de pentes bien spécifiques...» a précisé Jean-Luc Rateau. Restera à patienter 15 jours après la pose de l'ensemble des enrobés, pour cette fois déposer par dessus les résines. C'est la société Eurosyntec spécialisée dans la pose de ce type de revêtement qui prendra le relais et effectuera l'ultime et délicate opération, s'agissant d'appliquer deux couleurs différentes de résine sur l'enrobé, sur la piste bien sûr, et sur les aires de lancers et des sauts. « Si les conditions météos le permettent, les résines seront mises à partir du 25 septembre 2019, il ne faut surtout pas qu'il pleuve abondamment pendant l'opération...» confie Jean-Luc Rateau, qui a expliqué qu'en plus de ces travaux, la société Colas a réalisé une aire d'entraînement pour l'athlétisme située très exactement sur l'extrémité de l'annexe 1 du stade. Et que la même société refera l'anneau supérieur du stade en enrobé : « Dès que la piste sera terminée...».
La fin de l'ensemble des travaux est prévue et souhaitée pour le 15 novembre 2019. Il faut rappeler leur montant : 1,8 million d'euros (TTC), incluant des matériels pour équiper le stade (barrières...et un local de chronométrage).
« Des subventions à hauteur de 50% ont été envisagées pour cet important dossier...» a signalé Bernard Durand.
JCP