mercredi 19 juin 2019

Vente directe à la ferme du producteur au consommateur

Nouveauté : Yaourt au lait de chèvre (sucré, nature ou au miel)

Promotion du Jeudi 20 au Dimanche 23 Juin

3 yaourts achetés = 1 yaourt offert (dans la limite des quantités disponibles)

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Alors qu’ils sont officiellement présentés ce jeudi à 18h30, Jérémy Pinto lève un coin du voile sur les 42 rendez-vous programmés.
Nicolas Pommerel est le nouvel entraîneur du Creusot, avec Eric Catinot pour les arrières et Vuli pour les avants.
Avant la reprise de juin, Nicolas Pommerel se confie dans une interview à creusot-infos.
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Le chef pâtissier chocolatier Cédric Duchet tué dans un accident de quad

10/06/2019 18:25Lu 64352 foisImprimer l’article
Le drame a eu lieu samedi soir à Saint-Marcel, à côté de Chalon-sur-Saône.
ACTUALISE : Les obsèques auront lieu jeudi.
Lire aussi les réactions de David Marti, maire du Creusot, de Denis Colombe, président du Lions Club, Ludovic Gautheron, chef pâtissier chocolatier au Creusot.
La terrible nouvelle a plongé dans la douleur et dans le chagrin toutes ses connaissances. Samedi soir, Cédric Duchet a été tué sur le coup dans un accident de quad qui s’est produit sur le territoire de la commune de Saint-Marcel, juste à côté de Chalon sur Saône.
Le drame a eu lieu peu après 19h30. Les sapeurs pompiers et le SMUR dépêchés sur place, malgré leurs efforts conjugués, n’ont rien pu pour ranimer le malheureux qui était inconscient à l’arrivée des secours.
Cédric Duchet était la gentillesse même. Il avait marché sur les pas de son père pâtissier chocolatier, rue Jean Jaurès au Creusot, dont il avait pris la succession. Il avait le sens et le goût de la perfection. Ses créations pâtissières, ou en chocolat, mais aussi ses glaces associant plusieurs parfums, étaient le fruit de son travail et de son imagination.
Membre du Lions Club du Creusot, il était le principal artisan de la grandeur et du succès du Salon du Chocolat au Creusot.
Mais sa plus grande réussite professionnelle, celle qui l’avait ravi à l’extrême, était d’avoir entraîné le jeune Théo Labaune jusqu’à la consécration de Meilleur Apprenti de France. Il en était très très fier et il pouvait, car la victoire du jeune apprenti était aussi la sienne.
C’est le 26 mars à Rennes et Cédric Duchet avait été comblé d’aise par le succès de son poulain avec qui il avait travaillé des heures et des heures. Ce qu’il avait répété au Maire David Marti, quand une petite réception avait été organisée le 24 Mai dernier. Le Maire avait alors chaudement félicité Cédric Duchet pour son implication dans la formation au bénéfice des jeunes.
A son épouse Cécile, à ses enfants Florine et Lubin, à sa famille et à tous ses amis et notamment ceux du Lions Club, creusot-infos présente ses sincères condoléances.
A.B.

Les obsèques auront lieu jeudi

Les obsèques de Cédric Duchet auront lieu jeudi 13 juin, à 15 heures, en l'église Saint-Laurent au Creusot

Les réactions


David Marti
Maire du Creusot
«C’est une bien triste nouvelle. J’ai été choqué et profondément attristé quand je l’ai apprise. Cédric Duchet comptait dans la ville. C’était un grand professionnel qui était reconnu par la profession. En ces instants très douloureux, je pense d’abord à sa famille et à ses proches. Je veux aussi rendre hommage à sa passion, à son envie de transmettre qu’il nous avait fait partager quand récemment nous l’avions reçu à la mairie, avec son jeune élève qui avait été consacré Meilleur Apprenti de France. On avait vraiment senti que Cédric Duchet avait à cœur de transmettre sa passion aux jeunes. Sa passion du travail bien fait. Oui sa disparition est une grande perte».

Denis Colombre
Président du Lions Club du Creusot
«Cédric était un grand professionnel, avec une grande humilité et un sens du dévouement. C’est moi qui l’avait recruté au Lions Club. Il m’avait d’abord dit d’attendre un peu. Et puis ensuite il s’est donné à fond. Pour les autres. La réussite des derniers salons du chocolat, dont il avait repris le flambeau avec passion, c’était grâce à lui, grâce à son investissement personnel, grâce à ses relations qu’il avait excellentes avec les autres professionnels. Quand son jeune apprenti est devenu Meilleur Apprenti de France, sa plus grande fierté ce n’était pas pour lui. Non c’était vraiment d’avoir vu ce jeune prendre son destin en main. Bien évidemment qu’il l’avait accompagné, mais il n’avait jamais tiré la couverture à lui. Il disait que la victoire c’était d’abord celle du jeune. Sa disparition est une grande perte pour tout le monde. Tout le club est affecté. Et nous pensons tous à son épouse, à ses enfants et à sa famille. Avec Cécile ils devaient se marier cet été».

Ludovic Gautheron
Chef pâtissier chocolatier au Creusot
«C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris la terrible nouvelle en ce dimanche matin. Collègue et ami, de la même génération, depuis mon arrivée en 1998, on a souvent concouru ensemble lors des concours de la foire gastronomique de Dijon, Cédric en pièce artistique chocolat et moi en sucre d’art.
Beaucoup de respect pour l’homme et les valeurs qu’il incarnait, celui d’un passionné, d’un perfectionniste pudique et discret.
Cela faisait quelques années, que nous nous rencontrions avec nos collègues locaux pour des repas et sorties conviviales avec la bonne humeur qui nous habitait tous.
Je m’associe à la peine et au chagrin de l’ensemble de la famille des pâtissiers chocolatiers bourguignons.
Cédric faisait partie comme moi de la délégation de pâtissiers bourguignons choisis par le regretté Norbert Vannier ; Meilleur Ouvrier de France, pour présenter nos spécialités à l’Elysée auprès du Président de la République François Hollande dans le cadre de la fête de la pâtisserie en septembre 2013.
Je me souviens de notre virée nocturne à travers les rues de la capitale ; du restaurant Corse ou bien encore de notre visite des cuisines du Lido.
Cédric avait cette faculté de fédérer et ainsi contribuer à la réussite du salon du chocolat tel qu’on le connaît aujourd’hui.
Mes pensées vont à ses proches ; Cécile, Florine, Lubin et à Renée sa maman.
Ludo, ton collègue»