lundi 23 septembre 2019

Jeudi 26 Septembre

à l’Arche Cœur de Ville au Creusot, en partenariat avec la Ville, la Police Municipale, La Police Nationale et les pompiers

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Laura Godaert quitte L’arc scène nationale pour le musée Rolin d’Autun

17/05/2019 03:17Lu 3639 foisImprimer l’article
Au Creusot, elle avait préparé entre autres la venue de l’exposition Pierre Soulages qui a connu le succès que l’on sait et plus récemment celle de Manu Vb Tintoré.
A Autun, elle occupera les fonctions de conservateur adjoint du musée Rolin avec un projet d’envergure « Le grand Rolin » et l’objectif d’en repenser la scénographie et la muséographie.
 Laura Godaert, venue de Belgique, a découvert Le Creusot il y a trois ans et demi. Lorsque pour la première fois, elle a demandé au taxi de la déposer au centre ville, ce fut rue Clémenceau. Après une période de doute, elle a découvert Le Creusot ville industrielle, mais aussi ville où la Culture tient une place importante.
« J’ai été accueillie les bras ouverts, on m’a fait confiance et ce n’est pas facile de quitter les personnes avec qui l’on a travaillé. Nous avons connu des moments stressants comme pour l’exposition Pierre Soulages, mais finalement tout s’est bien passé. Le Creusot m’a beaucoup apporté et restera un marqueur dans ma carrière ».
Antoine Diaz, président de L’arc, souligne le parcours exemplaire de Laura Godaert. « J’ai beaucoup de regrets, nous perdons quelqu’un d’attachant. Mais je me réjouis de ton choix et je le respecte si c’est bien pour toi. Grâce à ton travail, L’arc a connu une belle ouverture sur l’extérieur. »
Tu es arrivée dans des conditions particulières à un moment où L’arc connaissait des moments difficiles, déclare David Marti. Ton enthousiasme a fait merveille et tu as beaucoup donné à la Ville. La Belgique a su conquérir Le Creusot. Les gens extérieurs aiment autant la Ville que les Creusotins. On retiendra le rayonnement de la Ville et de L’arc scène nationale après l’exposition Pierre Soulages. Le Creusot n’a pas de chance, Autun en a beaucoup et nous te souhaitons une belle réussite pour ce fabuleux projet.
Cette sympathique réception s’est poursuivie par la remise de cadeaux autour du verre de l’amitié.
J.S.