mercredi 23 janvier 2019

Jusqu’au 31 Janvier

Chez «MOBALPA», c’est mieux que les Soldes

Jusqu’à -70% sur une sélection de produits*

Vos Ets DELECLUSE, vous proposent aussi des Soldes avec Monsieur Meuble

Jusqu’à -50% sur une sélection de produits*

Ouverture exceptionnelle Dimanche 20 Janvier 2019 après-midi

Édito
La Présidente a choisi le réseau social, dénoncé pourtant pour la violence de ses commentaires, pour présenter ses vœux. C’est bien plus que paradoxal.
Questions à...
Président de la chambre de Commerce et d’Industrie de Saône-et-Loire, Michel Suchaut se confie dans une longue interview à creusot-infos.
Le Député de Saône-et-Loire au cours d’une conférence de presse a parlé «gilets jaunes» mais aussi fait le point sur les engagements tenus du Gouvernement. ACTUALISE
Le vice-président du Conseil Régional se confie sur le budget économie de la Bourgogne-Franche-Comté, «au service de toutes les entreprises».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : «La folle histoire de Monsieur Détritus» présentée par les enfants du restaurant scolaire de l’école Raymond Rochette

13/06/2018 03:11Lu 1319 foisImprimer l’article
35 enfants y ont participé.
Petits de la maternelle et grands de l’école élémentaire fréquentant le restaurant scolaire étaient réunis ce mardi soir pour présenter le spectacle qu’ils avaient préparé en compagnie de l’équipe d’animateurs composée de Pascaline la responsable, Loyd, Maëva, Marie-Laure et Murielle.
« Nous leur avons donné un titre : La folle histoire de Monsieur Détritus. Les enfants ont construit eux-mêmes leur spectacle à base de chants, danses et sketches. Nous n’étions là que pour les guider, mais ils ont tout créé eux-mêmes » confie Pascaline. 3 enfants du Conservatoire de musique ont souhaité s’intégrer au spectacle et présenter leur instrument : flûte traversière, saxophone et guitare basse.
Quelle imagination ! Les enfants en ont apporté la preuve avec un spectacle vivant autour de l’environnement. Et que dire du défilé de haute couture version sac poubelle ? Ils avaient bien mérité un verre de jus de fruit et une part de gâteau.
J.S.