mardi 23 octobre 2018

Pour les réservations individuelles

Soirée Beaujolais 29€/personne

(apéritif et café compris)

Jeudi 15 Novembre

Retrouvez d’autres déjeuners en réservations individuelles, d’ici la fin de l’année !
Questions à...
Le champion Alain Bernard s'est confié dans une interview à creusot-infos. Pour parler du complexe aquatique du Creusot, mais pas seulement.
«Pour moi c'est important d'aller au contact des jeunes».
«Pour PARIS 2024 je n'ai pas peur, mais je suis inquiet».
«Je vais échanger avec la Ministre pour parler des projets».
C’est officiel, le conseiller régional de Bourgogne - Franche-Comté et Président des Amis de la Rose à Frangy, quitte lui aussi le Parti Socialiste pour créer un autre parti avec Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann, qu’il accueillera en Saône-et-Loire en novembre.
Denis Lamard s’explique dans une interview à creusot-infos.
Le directeur de l’Hôtel-Dieu du Creusot fait le point dans une longue interview. Il répond aux syndicats qui ont manifesté, fait le point sur le fonctionnement de l’établissement, dont l’activité se développe.
«Pour toutes nos équipes, il n’y aura jamais assez de patients».
«En Saône-et-Loire, les plus grandes difficultés ne se concentrent pas au Creusot»
«1,2 million d'euros d'investissements sont engagés»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : «La folle histoire de Monsieur Détritus» présentée par les enfants du restaurant scolaire de l’école Raymond Rochette

13/06/2018 03:11Lu 1279 foisImprimer l’article
35 enfants y ont participé.
Petits de la maternelle et grands de l’école élémentaire fréquentant le restaurant scolaire étaient réunis ce mardi soir pour présenter le spectacle qu’ils avaient préparé en compagnie de l’équipe d’animateurs composée de Pascaline la responsable, Loyd, Maëva, Marie-Laure et Murielle.
« Nous leur avons donné un titre : La folle histoire de Monsieur Détritus. Les enfants ont construit eux-mêmes leur spectacle à base de chants, danses et sketches. Nous n’étions là que pour les guider, mais ils ont tout créé eux-mêmes » confie Pascaline. 3 enfants du Conservatoire de musique ont souhaité s’intégrer au spectacle et présenter leur instrument : flûte traversière, saxophone et guitare basse.
Quelle imagination ! Les enfants en ont apporté la preuve avec un spectacle vivant autour de l’environnement. Et que dire du défilé de haute couture version sac poubelle ? Ils avaient bien mérité un verre de jus de fruit et une part de gâteau.
J.S.