jeudi 21 juin 2018

La cellulite : notre bête noire !

Il existe aujourd’hui une solution imparable, grâce à votre Centre d’Amincissement Michelle LAGRANGE

Retrouvez le témoignage d’une cliente ayant perdu 17 Kilos

Édito
Vous avez détesté la perspective de la limitation à 80 km/heure… C’est pas grave, on va vous les faire adorer. Le lavage de cerveau a commencé et ça va s’accélérer. Tous les arguments sont bons. Même écolos. C’est dire.
Questions à...
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Le 1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, dans une interview exclusive, revient sur la convention TER entre la Région et la SNCF, qui a ébranlé le groupe de gauche.
Il justifie le retrait de l’article 19 sur l’ouverture à la concurrence. Il évoque aussi le «baiser qui tue» de François Sauvadet en dénonçant sa posture et celle de la droite.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : «La folle histoire de Monsieur Détritus» présentée par les enfants du restaurant scolaire de l’école Raymond Rochette

13/06/2018 03:11Lu 1170 foisImprimer l’article
35 enfants y ont participé.
Petits de la maternelle et grands de l’école élémentaire fréquentant le restaurant scolaire étaient réunis ce mardi soir pour présenter le spectacle qu’ils avaient préparé en compagnie de l’équipe d’animateurs composée de Pascaline la responsable, Loyd, Maëva, Marie-Laure et Murielle.
« Nous leur avons donné un titre : La folle histoire de Monsieur Détritus. Les enfants ont construit eux-mêmes leur spectacle à base de chants, danses et sketches. Nous n’étions là que pour les guider, mais ils ont tout créé eux-mêmes » confie Pascaline. 3 enfants du Conservatoire de musique ont souhaité s’intégrer au spectacle et présenter leur instrument : flûte traversière, saxophone et guitare basse.
Quelle imagination ! Les enfants en ont apporté la preuve avec un spectacle vivant autour de l’environnement. Et que dire du défilé de haute couture version sac poubelle ? Ils avaient bien mérité un verre de jus de fruit et une part de gâteau.
J.S.