mardi 12 novembre 2019

Au cœur du Golf d’Avoise, votre restaurant «L’Albatros» est ouvert à tous !

Nouveaux gérants - nouveau Chef de Cuisine

Ouverture exceptionnelle Lundi 11 Novembre midi

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Le leader de l’opposition, qui avait échoué de peu en 2014, sera bien à nouveau candidat. Sa liste et son projet seront dévoilés en janvier. Mais Charles Landre a déjà donné quelques pistes dans une interview à creusot-infos.
«Un projet neuf et des pratiques nouvelles»
«L’élection sera le statuquo ou innover»
«Il faut rendre la ville attractive»
«Les quartiers ont besoin d’une action humaine»
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Dans une interview à creusot-infos il parle du Mondial au Japon, de l’équipe de France, du Top 14, du rugby trop violent et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : La «drôle» de communication, avec bienveillance, de l’OPAC

23/10/2019 03:17Lu 7021 foisImprimer l’article
L'OPAC répond à côté et pas sur tout...
Par deux fois creusot-infos a mis en lumière de graves carences au niveau de l’OPAC de Saône-et-Loire. D’abord en soulignant, après la découverte d’un quinquagénaire mort depuis plus d’un mois, rue de Nevers, que l’Office HLM n’avait pas réagi quand des voisins l’avait sollicité pour lui signifier : Premièrement qu’ils ne voyaient plus le locataire, et deuxièmement qu’ils étaient incommodés par de mauvaises odeurs laissant craindre le pire, ce qui s’est avéré. Depuis, sur ce sujet, l'OPAC de Saône-et-Loire est resté muet.
Ensuite, creusot-infos a dénoncé l’absence de travaux effectués en 100 jours sur la toiture du bâtiment H de la cité du Parc qui, après avoir vu un appartement ravagé par les flammes le 5 juillet, a vu un autre appartement inondé et d’autres victimes d’infiltrations, le mardi 15 octobre.
creusot-infos s’était étonné que la toiture n’avait pas été refaite en plus de trois mois, alors que l'automne et l'hiver se profilaient. Un étonnement également manifesté par les habitants de la cité.
Il faut croire que l’OPAC de Saône-et-Loire, au contraire des fidèles de creusot-infos et d’autres organismes ou collectivités, a du mal à trouver et nos numéros de téléphone et notre adresse mail.


Finalement l’Office HLM a répondu, mais dans un autre média, qui lui a accordé toute sa bienveillance… Et pour cause, depuis des trimestres, ce média, le JSL, a les faveurs financières de l’OPAC en captant l’écrasante majorité de ses campagnes de communication, dans l’irrespect le plus total des autres médias.
Pour le coup, écrivons le avec le sourire, l’Office HLM est un peu dans sa mission de faire dans le social ; puisqu’il est entendu que la presse quotidienne régionale n’est pas au mieux de sa forme en France et le groupe EBRA, propriétaire des quotidiens de l’Alsace aux portes de la Région PACA, en passant par la Lorraine, la Bourgogne – Franche-Comté et Rhône-Alpes, n’y échappe pas.
L’OPAC a donc apporté des explications de circonstances en plaçant la responsabilité de l’inondation du 15 octobre sur la canicule qui a frappé la France et Le Creusot... Il fallait quand même oser ! Et l’Office HLM a assuré qu’une réflexion a été lancée dès l’été. Et non sans rire d’annoncer que des travaux devraient être réalisés en fin d’année. Soyons sérieux. Comment ces travaux n’ont ils pas été jugés prioritaires et engagés sans délai ?
Peut-être que l’OPAC de Saône-et-Loire apportera un jour une réponse. Pas forcément à creusot-infos.
Car la vérité veut que l’on vous dise le discours qui a été tenu il y a largement plus d’un an à creusot-infos. Il nous avait été affirmé, avec force, sous la direction de Monsieur Philippart depuis parti en retraite, qu’il n’était pas question de communiquer sur creusot-infos tant que notre média, qui est aussi le vôtre, rendrait compte des feux de voitures et des feux de poubelles dans les cités du Creusot et de sa Région.
Bien évidemment, nous ne nous sommes pas alignés sur cette demande. Nous continuerons d’en rendre compte chaque fois que cela se produira et que cela sera porté à notre connaissance. Au nom de la juste information.
Mais comme nous assumons aussi notre mission d’information, nous avons rendu compte de la récente visite effectuée sur le chantier de construction de nouvelles maisons rue Albert 1er et des travaux menés à la cité Françoise Schneider.
Oui, nous assumons notre mission d’information. Car nous sommes un média responsable. Et non pas un blog comme le JSL s’est encore risqué à l’écrire.
Nous sommes un média responsable et nous le prouvons. Ainsi, lors de l’opération anti-drogue menée le 8 octobre à la cité du Tennis, dans le respect des recommandations de la Police et de l’autorité judiciaire, nous avons non seulement attendu un horaire convenu pour rendre compte de l’opération, mais nous avons flouté les visages de tous les Policiers, pour ne pas mettre leur vie en danger, ainsi que cela avait été convenu. Cette consigne a été respectée par creusot-infos. Pas par le JSL. Nous n’avons donc ni de leçons à recevoir, ni à accepter d’être traité de façon péjorative.
Alain BOLLERY