dimanche 20 janvier 2019
Édito
La Présidente a choisi le réseau social, dénoncé pourtant pour la violence de ses commentaires, pour présenter ses vœux. C’est bien plus que paradoxal.
Questions à...
Le Député de Saône-et-Loire au cours d’une conférence de presse a parlé «gilets jaunes» mais aussi fait le point sur les engagements tenus du Gouvernement. ACTUALISE
Le vice-président du Conseil Régional se confie sur le budget économie de la Bourgogne-Franche-Comté, «au service de toutes les entreprises».
A l'occasion de la session plénière du Conseil Régional consacrée au vote du budget, la question des transports, le premier budget de la Région, a constitué une grande par des discussions. Et l'imbroglio autour de la hausse des tarifs des abonnements TER a masqué d'autres aspect de cette compétence. Le premier vice-président revient pour Infos-Dijon sur les grandes lignes du budget transports 2019 de la Bourgogne-Franche-Comté.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : La compagnie "les Z'opposés" a merveilleusement illustré les tracas et les possibles dysfonctionnements de certains établissements de santé

11/08/2018 08:15Lu 2957 foisImprimer l’article
Ce vendredi soir, la compagnie théâtrale "Les Z'opposés" proposait une pièce engagée où étaient dénoncées les maltraitances faîtes aux personnes âgées et dépendantes qui sont accueillies dans certains EHPAD.
Dans le cadre de la campagne "Au-delà de nos différences", le Festival des Beaux Bagages s'est installé sur l'espace Anna Politkovskaïa près de la Médiathèque ce vendredi pour une représentation de la pièce "la vie normale" proposée par la compagnie du Creusot "les Z'opposés".
Une pièce qui entendait dénoncer les maltraitances faîtes à nos "chers anciens" qui résident dans les maisons de retraite à travers des personnages haut en couleurs qui ont tenu en haleine un public nombreux de près de 150 personnes.
Toute ressemblance avec des situations existantes ou pouvant exister ne saurait être que purement fortuite … ou pas malheureusement ; mais en tout cas, l'objectif de la semaine "au-delà de nos différences" semble atteint car tous les spectateurs qui ont parfois ri aux éclats de certaines situations n'ont pu que partager ce bilan qu'il existe parfois des établissements où "il ne fait pas bon vieillir".