samedi 18 août 2018

Du Mardi 14 au Samedi 18 Août

Profitez des Offres en cours sur les merguez, les chipolatas, la mini faisselle Girard, le pavé aux céréales, le flan pruneaux ou griottes, les fruit shoot grenadine, la crème de douche Nivea, la douche bio et la clé USB Lexar (50% en remise immédiate)

Retrouvez les Bons Plans haricots verts, cœur de sucrine, prune, kiwi hayward,

Sans oublier les offres de rentrée avec jusqu’à -40% en remise immédiate

Édito
Ce n’est pas parce que son retentissement médiatique est énorme, qu’il convient de juger l’affaire Benalla à un niveau supérieur de ce qu’elle est et représente.
De quoi s’agit-il ? D’un garçon qui s’est cru plus fort que les autres, parce qu’il était dans le cercle rapproché de la sécurité du Président de la République.
Questions à...
Après une saison à découvrir l’élite du basket français, Bastien Pinault a une formidable envie de voir l’Elan Chalon réussir un bel exercice 2018-2019. Il a envie de tout casser et il veut consentir les efforts nécessaires pour doubler son temps de jeu.
Au soir d’une journée d’intégration où il a emmené ses joueurs sur une falaise avant de les faire marcher sur l’eau, juste avant la reprise officielle de l’entraînement, l’entraîneur de l’Elan Chalon a répondu à nos questions.
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : La compagnie "les Z'opposés" a merveilleusement illustré les tracas et les possibles dysfonctionnements de certains établissements de santé

11/08/2018 08:15Lu 2696 foisImprimer l’article
Ce vendredi soir, la compagnie théâtrale "Les Z'opposés" proposait une pièce engagée où étaient dénoncées les maltraitances faîtes aux personnes âgées et dépendantes qui sont accueillies dans certains EHPAD.
Dans le cadre de la campagne "Au-delà de nos différences", le Festival des Beaux Bagages s'est installé sur l'espace Anna Politkovskaïa près de la Médiathèque ce vendredi pour une représentation de la pièce "la vie normale" proposée par la compagnie du Creusot "les Z'opposés".
Une pièce qui entendait dénoncer les maltraitances faîtes à nos "chers anciens" qui résident dans les maisons de retraite à travers des personnages haut en couleurs qui ont tenu en haleine un public nombreux de près de 150 personnes.
Toute ressemblance avec des situations existantes ou pouvant exister ne saurait être que purement fortuite … ou pas malheureusement ; mais en tout cas, l'objectif de la semaine "au-delà de nos différences" semble atteint car tous les spectateurs qui ont parfois ri aux éclats de certaines situations n'ont pu que partager ce bilan qu'il existe parfois des établissements où "il ne fait pas bon vieillir".