lundi 22 janvier 2018
Édito
De Notre Dame des Landes au Center Parcs du Rousset, c’en est fini des grands projets «Zadéifiés»
Sondage
Approuvez-vous la limitation de la vitesse à 80 km/heure sur les routes départementales et nationales ?
  • Oui
     25% 5159
  • Non
     74% 14996
Questions à...
L’ancien secrétaire d’Etat à l’industrie de François Hollande répond à creusot-infos sur Framatome et sur l’avenir du nucléaire. Un dossier sur lequel il a été très impliqué quand il était à Bercy.
«Oui, je le dis clairement, en France il faut remplacer les anciennes centrales nucléaires par de nouvelles centrales EPR»
L’élue du Creusot est à la tête d’un budget important au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté. Dans une interview elle trace les perspectives 2018. Avec un appel à projets pour l’ensemble des clubs.
Le vice-président du Conseil Régional Bourgogne - Franche-Comté en charge de l’économie a répondu à nos questions.
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : La Belle Epoque change de propriétaires

02/01/2018 03:17Lu 10100 foisImprimer l’article
"Mimi Deroues" a passé la main à Martine et Philippe Petit.
Ce sont les circonstances de la vie qui avaient conduit «Mimi» Deroues à reprendre la direction de l’Hôtel-Restaurant «La Belle Epoque», place Schneider au Creusot. Il avait alors clairement laissé entendre que c’était pour quelques années seulement, car il comptait bien profiter de sa retraite et lâcher un peu les gaz sur les circuits moto…
Il a tenu parole, ce qui n’étonnera pas ceux qui le connaissent. Il faut savoir le dire, sans lui, La Belle Epoque aurait peut-être fermée… En quelques semestres, avec Maria Deslorieux, ils ont su redresser la barre, de sorte que c’est une belle affaire qui vient de changer de main.
Martine et Philippe Petit sont les nouveaux propriétaires de l’établissement amiral de la Place Schneider au Creusot.
Martine et Philippe, originaires de Beaune, connaissent le métier. Ils viennent en effet de réaliser un bail de 14 ans à la tête du «Verre Galant», place Saint-Vincent à Chalon-sur-Saône.
Philippe a 20 ans d’expérience dans la restauration à Beaune et Martine avant de travailler avec son mari était responsable de la station Total, sur l’aire de Beaune de l’Autoroute A6.
Le couple, qui a trois enfants, a aussi eu une expérience de buraliste à Bligny-sur-Ouche.
Officiellement c’est depuis le 1er janvier que Martine et Philippe Petit sont les nouveaux propriétaires de La Belle Epoque qui conserve les mêmes horaires d’ouverture.
A.B.


Philippe et Martine Petit, Maria Deslorieux et «Mimi» Deroues