mardi 23 avril 2019

L’été approche… pensez à faire votre terrasse extérieure avec «BG CONSTRUCTIONS»

Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : L’exposition «Les Ecrits pour la Fraternité» a été inaugurée

23/01/2019 03:17Lu 1501 foisImprimer l’article
Elle sera visible à la Médiathèque jusqu’au 16 février.
Chaque année depuis 1991, la Ligue des Droits de l’Homme organise le concours national « Les Ecrits pour la Fraternité ». Sur un thème lié aux droits de l’homme, les jeunes peuvent s’exprimer librement à travers des poèmes, des textes, des chansons ou encore des vidéos. La Ligue des Droits de l’Homme apporte ainsi sa contribution à celles et ceux qui seront les citoyennes et citoyens de demain.
Cette année, la section locale de l’association de la LDH que préside Françoise Bouchet s’est engagée avec des élèves de première du lycée Léon Blum, mais également avec des résidents du CHRS Le Pont et l’Atelier du Coin à Montceau-les-Mines.
« Ouvrez-moi cette porte ou je frappe en pleurant». Les résidents et les élèves ont été invités à s’exprimer sur cette phrase d’Apollinaire dans le but de produire un livre commun. Les stagiaires de l’Atelier du Coin, chantier d’insertion professionnelle, l’ont réalisé, comme l’indique son président Georges Simon, par le biais artistique avec du matériel artisanal.
Pour Anne Cécile Paillard, chef de service du CHRS Le Pont, ce travail a permis d’ouvrir la structure sur l’extérieur et de sensibiliser les acteurs sur la question de l’accueil et les parcours de vie difficiles des personnes accompagnées. Cette action proposée par la LDH aide aussi à leur reconstruction.
Après sa présentation en mairie, le livre trouve un prolongement judicieux à la Médiathèque où il touchera un large public, déclare Jérémy Pinto, adjoint à la Culture. C’est l’aboutissement d’un travail commun exemplaire entre publics différents où solidarité, insertion et démocratie sont des mots qui prennent tout leur sens.
Joël Servy