mercredi 24 avril 2019

L’été approche… pensez à faire votre terrasse extérieure avec «BG CONSTRUCTIONS»

Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : L'Europe finance la réhabilitation de la cité Françoise Schneider

15/04/2019 03:00Lu 5171 foisImprimer l’article
Les travaux sont prévus pour se terminer en avril 2020.
Le site Françoise Schneider au Creusot fait l’objet d’un programme global pour 33 pavillons. Situé en bordure sur-ouest de la ville, ce quartier pavillonnaire excentré profite d’un cadre calme et agréable très recherché.
Ces pavillons ont été mis en service en 1948. Les performances énergétiques de ces pavillons sont particulièrement faibles avec une étiquette de classe E. L’objectif des travaux de rénovation de ces pavillons est une amélioration de la performance thermique des logements et de revalorisation esthétique de l’ensemble.
Les travaux permettront ainsi d’atteindre une consommation énergétique moyenne d’environ 92 kwh/m²/an soit une diminution de plus de 68 % par rapport à la consommation actuelle évaluée à 269 kwh/m²/an. L’étiquette énergétique passe de la classe E à C après réhabilitation (niveau BBC rénovation 96 kwh/m²/an).
Le projet consiste à réhabiliter le bâti existant sans création de surface supplémentaire et en conservant la typologie actuelle. La réduction des charges des locataires est un objectif prioritaire de l’office comme l’amélioration du cadre de vie et de la sécurité des occupants.
Le montant éligible programmé est de 883.298,65 euros. La participation de l'Union Européenne est de 74.250 euros.

Le 26 Mai votez !