mercredi 13 novembre 2019

Découvrez les soirées à thèmes de ce mois de Novembre

Samedi 16 Novembre : Soirée Traxx III

Samedi 30 Novembre : Soirée 70/80/90/2000 avec DJ FLUCH

 À partir de 19h sur réservation

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Le leader de l’opposition, qui avait échoué de peu en 2014, sera bien à nouveau candidat. Sa liste et son projet seront dévoilés en janvier. Mais Charles Landre a déjà donné quelques pistes dans une interview à creusot-infos.
«Un projet neuf et des pratiques nouvelles»
«L’élection sera le statuquo ou innover»
«Il faut rendre la ville attractive»
«Les quartiers ont besoin d’une action humaine»
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Dans une interview à creusot-infos il parle du Mondial au Japon, de l’équipe de France, du Top 14, du rugby trop violent et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : L'éducation inclusive et l'évolution des métiers de l'enseignement au coeur de la conférence de Serge Thomazet

09/10/2019 17:11Lu 2715 foisImprimer l’article
Pour Serge Thomazet, il faut déjà identifier ce qu'est une école inclusive, puis essayer de voir comment on peut atteindre cet objectif de construire une école inclusive.
Serge Thomazet, chercheur en Sciences de l’Éducation à l'Université Clermont Auvergne était au Creusot ce mercredi après-midi. À l'initiative du Rectorat et des chefs d'établissement, il a animé à l'Alto une conférence d'introduction sur l'éducation inclusive et l'évolution des métiers de l'enseignement, qui a rassemblé plus de 200 personnes, des professeurs des collèges et des lycées du secteur mais aussi des professionnels de l'Institut Médico Éducatif (IME) quelques enseignants des écoles travaillant avec ces collèges et ces lycées et aussi des chefs d'établissements et des professionnels non enseignants des ces établissements. Serge Thomazet a tout d'abord expliqué ce qu'était une école inclusive. « Beaucoup d'enfants qui ont de grandes difficultés pour aller à l'école ordinaire, on peut croire qu'effectivement ils n'ont pas leur place dans l'école, au collège ou au lycée. L'école inclusive ce n'est pas juste de remettre des enfants dans l'école, il faut aussi changer l'école pour que celle-ci soit capable de s'adapter aux besoins d'enfants très différents certaines fois, des enfants que nous rencontrons habituellement dans les écoles...». Pour l'intervenant, c'est déjà identifier ce qu'est une école inclusive, ensuite, il faut essayer de voir comment on peut atteindre cet objectif de construire une école inclusive avec plusieurs leviers dont le premier est de fabriquer une école qui soit accessible, de la même manière que dans les villes où l'on a fait des plans inclinés et des rampes d'accès.


Faire des rampes d'accès pédagogiques

Serge Thomazet a été clair, il faut faire des rampes d'accès pédagogiques et didactiques dans l'école pour que ces enfants en difficulté puissent apprendre comme les autres et à terme, apprendre un métier et s'insérer dans la société. Second levier de la démarche : travailler ensemble ! Ces enfants ont des besoins qui souvent ne sont pas que scolaires, ils ont besoin de soins liés à leur handicap à certains moments, et de ce fait, il faut selon le conférencier, que l'école s'ouvre à des métiers qui ne sont pas habituellement présents dans l'école comme des orthophonistes, des éducateurs spécialisés...mais aussi des médecins et psychologues. « Ce second levier est pour moi fondamental ! ». Abordée ensuite la formation et sa mise en place, comme la présentation de ce mercredi, au cours de laquelle il s'agissait de donner les savoir, mais aussi d'aborder les nombreuses difficultés des enseignants "sur le terrain". « La loi pose le droit au plus haut niveau. Il va falloir travailler sur ces difficultés qui ne se posent pas de la même façon si on est en plein centre ville de Dijon, au Creusot ou dans des campagnes où beaucoup moins de ressources sont présentes... Il faut que le principe général soit capable de se mettre en oeuvre de manière adaptée, pertinente, en fonction des terrains et des besoins des personnes...» a expliqué Serge Thomazet.

Un vrai projet de territoire pour Dominique Aimon




 Dominique Aimon, le Principal du collège Croix-Menée a rappelé que les Principaux des collèges du Creusot et des environs ont souhaité fournir aux enseignants un état de la question universitaire sur l'école inclusive. Mais aussi qu'il s'agissait de témoigner de la dynamique de territoire pour accompagner au coeur d'un réseau, qui construit et rassure les professionnels : « Que veut dire école inclusive, qu'est ce que cela prépare pour l'avenir, et quelles sont les conséquences professionnelles pour les enseignants. C'est l'objectif de cette journée d'introduction. Au sein du collège Croix-Menée on a depuis très longtemps une SEGPA avec des enseignants spécialisés. Nous avons une collaboration avec l'IME du Breuil pour une classe externalisée avec des élèves qui étaient scolariés à l'IME et désormais au collège. Au sein de l'établissement nous avons des groupes de travail pour créer une dynamique positive par rapport à cela. Il s'agit de mettre en place un dispositif d'accompagnement des élèves à partir d'observations en classe. Cette journée est donc très importante s'agissant du lancement de toute une vague de formations pour tous les enseignants. C'est la sensibilisation aux questions de l'école inclusive qui soulève plein de questions, nous sommes sur un changement de logique, c'est un vrai projet de territoire...».
JCP