lundi 18 juin 2018
Édito
Le héros de la finale de 98 est maintenant triplement dans la légende.
Questions à...
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Le 1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, dans une interview exclusive, revient sur la convention TER entre la Région et la SNCF, qui a ébranlé le groupe de gauche.
Il justifie le retrait de l’article 19 sur l’ouverture à la concurrence. Il évoque aussi le «baiser qui tue» de François Sauvadet en dénonçant sa posture et celle de la droite.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : L’Assemblée Générale de l’Association des Parents d’Elèves et Elèves du Conservatoire a eu lieu

14/11/2017 09:36Lu 1040 foisImprimer l’article
C’était dernièrement à l’auditorium de l’Alto en présence d’Adeline Dardaine, présidente, des membres du bureau et de Jérémy Pinto, adjoint à la Culture.
A ce jour, on ne compte que 23 adhérents à l’association sur les 400 élèves ou parents d’élèves du Conservatoire. Mais l’association « Tempsdansemusique » n’en est pas moins dynamique comme le prouvent les activités réalisées au cours de la saison 2016-2017 : participation aux achats de tenue de danse, de manuels de solfège, de matériel et de partitions, la tenue de la buvette musicale lors de la Nuit des Conservatoires, des travaux de couture pour les costumes du spectacle de danse ou encore une participation à l’échange d’orchestre de Sophie Berthommée avec l’orchestre de Lunel, une aide aux auditions de Bernard Bonnet…
Pour cette nouvelle saison, un appel à projet a été lancé auprès de tous les professeurs pour une aide financière ou matérielle. A ce jour sont à l’étude le projet de Sophie Castellon Paret (classe de chant, intervention d’une comédienne), celui de Sophie Berthommée, la Nuit des Conservatoires, l’achat de petit matériel de musique à des prix préférentiels et le spectacle de danse. Les demandes de subventions seront préalablement étudiées par Mr. Pinto et Mme. Bousquet afin d’harmoniser avec le projet d’établissement. Tout professeur souhaitant un groupement d’achat pour des partitions, du matériel, des méthodes peut passer par l’association pour une simplification financière. Enfin, l’association souhaiterait qu’un parcours signalétique soit instauré en ville et qu’une plaque « Conservatoire de Musique et de Danse du Creusot » soit apposée sur le bâtiment, sachant que  les Monuments de France viennent de donner leur accord.
Rappelons que l’association a pour buts : l’information des activités  proposées dans la ville ou aux alentours en musique et en danse, la diffusion auprès des médias des informations relatives aux spectacles proposés par le Conservatoire, un rôle d’intermédiaire et une aide humaine ou matérielle aux professeurs dans la mise en place de spectacles ou de stages.
En conclusion, Jérémy Pinto ne manque pas de souligner l’image positive et le rôle essentiel de l’association dans la vie du Conservatoire tout comme le climat de travail agréable  qui règne entre l’association, le Conservatoire et la Ville.
J.S.