mardi 19 novembre 2019

Boules, guirlandes, sapins artificiels, illuminations, village de Noël… les dernières tendances sont chez «Villaverde Montceau»

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
«La Bourgogne est reconnue mondialement...» déclare le Président de Paris 2024 dans une interview à creusot-infos.
Le leader de l’opposition, qui avait échoué de peu en 2014, sera bien à nouveau candidat. Sa liste et son projet seront dévoilés en janvier. Mais Charles Landre a déjà donné quelques pistes dans une interview à creusot-infos.
«Un projet neuf et des pratiques nouvelles»
«L’élection sera le statuquo ou innover»
«Il faut rendre la ville attractive»
«Les quartiers ont besoin d’une action humaine»
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : L’agence Synergie labellisée Handicap

19/03/2019 03:10Lu 3581 foisImprimer l’article
L’agence du Creusot est l’une des toutes premières en France à recevoir ce diplôme, concrétisant le volontariat et la formation de l’équipe dans le but d’accueillir et de favoriser l’emploi des travailleurs handicapés.
Il a été remis ce jeudi après-midi par François Pinte, secrétaire général et responsabilité sociale et économique Synergie à Zita Fernandes, responsable de l’agence du Creusot. Etaient également présents Jérôme Olivier, chargé de mission handicap sur la région Sud-Est et les représentants des principaux organismes référents (Cap Emploi, AGEFIPH...)
Le taux de chômage chez les handicapés est le double de celui des personnes valides. Alors les 4 équivalents temps plein en 2017 et les 6 en 2018 sont une belle satisfaction pour l’agence locale.
Certes, l’emploi des personnes handicapées est encore insuffisant, les chefs d’entreprise restent réticents et les stéréotypes sont encore bien ancrés. De son côté, le travailleur handicapé est invité à faire connaître son statut afin que ses besoins soient mieux cernés et que lui soient apportés des conseils adaptés à son handicap.
J.S.