samedi 15 décembre 2018

Dessous chics pour soirées de fêtes ou idées cadeaux «sexy» pour elle comme pour lui… découvrez de quoi lui faire plaisir en ces veilles de Noël

Ouvertures exceptionnelles

Dimanche 16, Lundi 17 et Dimanche 23 Décembre de 14h30 à 18h30

Lundi 24 Décembre de 9h30 à 18h Non Stop

Édito
Le Président de la République ne peut pas se permettre un quatrième samedi aussi catastrophique pour l’image de la France. Il doit prendre les bonnes décisions et envoyer des signes aux Gilets Jaunes. Il n’a pas d’autre choix.
Questions à...

Exclusif

C’est un visiteur de marque qui, dimanche après-midi, a découvert l’exposition «Pierre Soulages, Le Creusot» à L’arc.
Président de l’institut national de la recherche agronomique, Philippe Mauguin s’est confié à «creusot-infos».
Le champion Alain Bernard s'est confié dans une interview à creusot-infos. Pour parler du complexe aquatique du Creusot, mais pas seulement.
«Pour moi c'est important d'aller au contact des jeunes».
«Pour PARIS 2024 je n'ai pas peur, mais je suis inquiet».
«Je vais échanger avec la Ministre pour parler des projets».
C’est officiel, le conseiller régional de Bourgogne - Franche-Comté et Président des Amis de la Rose à Frangy, quitte lui aussi le Parti Socialiste pour créer un autre parti avec Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann, qu’il accueillera en Saône-et-Loire en novembre.
Denis Lamard s’explique dans une interview à creusot-infos.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Interview de Marc Aubert, proviseur du Lycée Léon Blum

08/10/2018 03:15Lu 1978 foisImprimer l’article
Un mois après la 1ère rentrée sur le nouveau site unique du Lycée Léon Blum, Marc Aubert fait le point dans une interview à creusot-infos. Il dresse un bilan globalement positif, même si tous les problèmes ne sont pas réglés.Les portes ouvertes auront lieu en mars.
Quel bilan tirez vous, un peu plus d’un mois après la rentrée des classes ?
MARC AUBERT : «Pour les élèves le contrat est rempli, parce que tout était prêt le jour J. Ils ont trouvé un établissement en état de marche, avec des salles de classe équipées. Ils ont investi les espaces et de toute évidence ils s’y sentent bien».

Il y avait des craintes quant aux flux de circulation. Qu’en est-il aujourd’hui ?
«Pour moi, les aménagements qui ont été réalisés sont de qualité et permettent d’accéder sereinement à l’établissement. Les places de parking ne sont pas à un problème, comme cela était redouté. Il y a toujours de la place sur la nouveau parking qui a été aménagé à côté du Complexe Jean Macé. La Communauté Urbaine a fait du bon travail en délai et en qualité. J’ai également beaucoup observé ce qui se passe du côté de la gare routière, là où arrivent les élèves, au pied de la porte d’entrée…»

Et alors ?
«Je n’ai pas vu de bouchons. Pas plus de six voitures en attente le matin. Ca se passe bien. Tous les élèves entrent dans l’établissement sur une plage de 20 minutes. La dernière fois que j’ai observé l’entrée des élèves, j’ai vu quatre incivilités, à savoir des gens qui passent par la gare routière qui est réservée, je le rappelle, aux autocars. J’en profite pour rappeler que l’accès au Lycée par l’arrière de l’établissement est interdit aux élèves par sécurité. Car il s’agit de la voie d’accès des fournisseurs et qu’il s’agit donc de ne pas prendre de risques».

Et pour les enseignants, comment la rentrée s’est-elle passée ?
«Le bilan est globalement satisfaisant pour les enseignants. Je dis globalement, car il y a du retard dans la mise en place de l’informatique. Très concrètement tous les ordinateurs ne sont pas en place. Le Conseil Régional s’est saisi du problème et devrait apporter des réponses dans les meilleurs délais. Le parc informatique est constitué de 150 ordinateurs. Nos collègues enseignants ont fait preuve d’indulgence, mais il faut qu’ils puissent travailler. Pour retrouver une situation normale, on ne saurait dépasser les vacances de Toussaint».

Et pour les autres personnels ?
«Pour les agents l’avènement du nouveau lycée s’est traduit par un gros travail, avec notamment le déménagement de l’équivalent de 300 appartements… Ils ont plaisir à travailler, même s’il reste des observations à lever. Je pense qu’en janvier on aura réglé la moitié des problèmes qui affectent le travail. Même si les problèmes peuvent concerner des détails, ils est important de les prendre en compte et de les régler».

Les contrôles d’accès sont ils à la hauteur ?
«J’avais quelques inquiétudes sur la mise en place de ces contrôles. Mais les élèves jouent le jeu. Je note aussi que l’on n’a pas de saturation des espaces avec 1300 élèves. Cela dit, nous apprenons toujours sur la qualité de circulation des élèves.
J’ajoute pour conclure qu’il serait bien que la totalité de l’espace du lycée soit clos dans les meilleurs délais. Le chantier est en cours».
Recueilli par Alain BOLLERY

Portes ouvertes les 8 et 9 mars

Les dates des portes ouvertes du Lycée Léon Blum sont connues. Les futurs lycéens visiteront l’établissement le vendredi 8 mars de 17 heures à 20 heures. Les portes seront ouvertes aux parents et aux élèves le samedi 9 Mars de 9h30 à 12h30