samedi 16 février 2019
Jusqu’au 23 Février 2019
Bénéficiez de 15€ sur les meubles de salle de bains (en bricochèques crédités sur votre carte sourire) par tranche de 100€ d’achats
30% sur les carrelages et faïences (en bricochèques crédités sur votre carte sourire)
20% sur les plaques de plâtre hydrofuge BA13 (en bricochèques crédités sur votre carte sourire)
30% sur la location de matériel
Et toujours du sable en vrac vendu au godet et un responsable « Projets clients » à votre service
Édito
La Présidente a choisi le réseau social, dénoncé pourtant pour la violence de ses commentaires, pour présenter ses vœux. C’est bien plus que paradoxal.
Questions à...
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.

Marie-Guite Dufay : «Travaillons ensemble et faites confiance aux territoires»
Jean-Patrick Courtois : «Il y en marre des normes»
Michel Suchaut : «Le principal problème de la France c’est le recrutement»
Patrick Merliaud : «Commandez les EPR dont la France a besoin»

Exclusif

André Accary : «Faites confiance aux territoires»
Jérôme Durain : «Quelles mesures concrètes pour aider les Maires à boucler leurs budgets ?»
David Marti : «Soutenez nous pour le maintien des services publics»
Rémy Rebeyrotte : «La santé, la mobilité, le numérique sont des sujets majeurs»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Interview de Marc Aubert, proviseur du Lycée Léon Blum

08/10/2018 03:15Lu 2131 foisImprimer l’article
Un mois après la 1ère rentrée sur le nouveau site unique du Lycée Léon Blum, Marc Aubert fait le point dans une interview à creusot-infos. Il dresse un bilan globalement positif, même si tous les problèmes ne sont pas réglés.Les portes ouvertes auront lieu en mars.
Quel bilan tirez vous, un peu plus d’un mois après la rentrée des classes ?
MARC AUBERT : «Pour les élèves le contrat est rempli, parce que tout était prêt le jour J. Ils ont trouvé un établissement en état de marche, avec des salles de classe équipées. Ils ont investi les espaces et de toute évidence ils s’y sentent bien».

Il y avait des craintes quant aux flux de circulation. Qu’en est-il aujourd’hui ?
«Pour moi, les aménagements qui ont été réalisés sont de qualité et permettent d’accéder sereinement à l’établissement. Les places de parking ne sont pas à un problème, comme cela était redouté. Il y a toujours de la place sur la nouveau parking qui a été aménagé à côté du Complexe Jean Macé. La Communauté Urbaine a fait du bon travail en délai et en qualité. J’ai également beaucoup observé ce qui se passe du côté de la gare routière, là où arrivent les élèves, au pied de la porte d’entrée…»

Et alors ?
«Je n’ai pas vu de bouchons. Pas plus de six voitures en attente le matin. Ca se passe bien. Tous les élèves entrent dans l’établissement sur une plage de 20 minutes. La dernière fois que j’ai observé l’entrée des élèves, j’ai vu quatre incivilités, à savoir des gens qui passent par la gare routière qui est réservée, je le rappelle, aux autocars. J’en profite pour rappeler que l’accès au Lycée par l’arrière de l’établissement est interdit aux élèves par sécurité. Car il s’agit de la voie d’accès des fournisseurs et qu’il s’agit donc de ne pas prendre de risques».

Et pour les enseignants, comment la rentrée s’est-elle passée ?
«Le bilan est globalement satisfaisant pour les enseignants. Je dis globalement, car il y a du retard dans la mise en place de l’informatique. Très concrètement tous les ordinateurs ne sont pas en place. Le Conseil Régional s’est saisi du problème et devrait apporter des réponses dans les meilleurs délais. Le parc informatique est constitué de 150 ordinateurs. Nos collègues enseignants ont fait preuve d’indulgence, mais il faut qu’ils puissent travailler. Pour retrouver une situation normale, on ne saurait dépasser les vacances de Toussaint».

Et pour les autres personnels ?
«Pour les agents l’avènement du nouveau lycée s’est traduit par un gros travail, avec notamment le déménagement de l’équivalent de 300 appartements… Ils ont plaisir à travailler, même s’il reste des observations à lever. Je pense qu’en janvier on aura réglé la moitié des problèmes qui affectent le travail. Même si les problèmes peuvent concerner des détails, ils est important de les prendre en compte et de les régler».

Les contrôles d’accès sont ils à la hauteur ?
«J’avais quelques inquiétudes sur la mise en place de ces contrôles. Mais les élèves jouent le jeu. Je note aussi que l’on n’a pas de saturation des espaces avec 1300 élèves. Cela dit, nous apprenons toujours sur la qualité de circulation des élèves.
J’ajoute pour conclure qu’il serait bien que la totalité de l’espace du lycée soit clos dans les meilleurs délais. Le chantier est en cours».
Recueilli par Alain BOLLERY

Portes ouvertes les 8 et 9 mars

Les dates des portes ouvertes du Lycée Léon Blum sont connues. Les futurs lycéens visiteront l’établissement le vendredi 8 mars de 17 heures à 20 heures. Les portes seront ouvertes aux parents et aux élèves le samedi 9 Mars de 9h30 à 12h30