vendredi 16 novembre 2018

Offre d’Hiver

Du Jeudi 15 Novembre au Samedi 15 Décembre

TVA offerte à hauteur de 10%*

(*Sur Fenêtres, Portes d’entrée, Coulissants, Volets roulants et battants, Portails, Portes de garage)
Édito
Alors que la France grogne contre la hausse des carburants, ils sont comme muets…
Questions à...

Exclusif

C’est un visiteur de marque qui, dimanche après-midi, a découvert l’exposition «Pierre Soulages, Le Creusot» à L’arc.
Président de l’institut national de la recherche agronomique, Philippe Mauguin s’est confié à «creusot-infos».
Le champion Alain Bernard s'est confié dans une interview à creusot-infos. Pour parler du complexe aquatique du Creusot, mais pas seulement.
«Pour moi c'est important d'aller au contact des jeunes».
«Pour PARIS 2024 je n'ai pas peur, mais je suis inquiet».
«Je vais échanger avec la Ministre pour parler des projets».
C’est officiel, le conseiller régional de Bourgogne - Franche-Comté et Président des Amis de la Rose à Frangy, quitte lui aussi le Parti Socialiste pour créer un autre parti avec Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann, qu’il accueillera en Saône-et-Loire en novembre.
Denis Lamard s’explique dans une interview à creusot-infos.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Ils apprécient les Journées du Patrimoine

16/09/2018 09:25Lu 2061 foisImprimer l’article


François Milazzo


«Avec mon épouse, on était parti du Creusot pour travailler. Après 25 ans nous sommes revenus, il y a 4 ans. On ne connaissais par l’église orthodoxe. J’ai découvert qu’on pouvait la visiter à l’occasion des journées du patrimoine. C’est vraiment pittoresque. C’est un peu comme la chrétienté. On a aussi prévu avec ma femme d’aller faire un tour au Château de la Verrerie à l’église Saint-Henri pour le concert d’orgues».


Sylvain Saunier


Avec ses enfants Kyllian et Ilevan, Sylvain Saunier était samedi à la grande présentation de l’histoire du Creusot proposée par la Société d’Histoire Naturelle. «C’est la première fois que je profite des Journées du Patrimoine. J’ai vu sur creusot-infos qu’on pouvait venir ici et franchement c’était un très bon choix. Ce voyage dans l’histoire de l’origine du Creusot est passionnant. Ca rend aussi très admiratif du travail de la société d’histoire. Bravo à eux».

Martine et Roger

Martine et Roger, Creusotins avec leur guide du jour à la Bibliothèque Universitaire, monsieur Lequin, ancien ouvrier de l'atelier des Grues et des Locomotives"Nous connaissions ce lieu qu'est la Bibliothèque Universitaire mais nous n'y étions jamais allés ; bien que n'ayant pas trouvé dans les usines, notre histoire familiale a toujours été marqué par l'Usine et la famille Schneider. C'est presque génétique pour tous les Creusotins, ce rapport à "leur" usine, c'est en tout cas une forte empreinte. Nous avons tellement entendu parler de l'usine pendant notre enfance et toute notre vie, qu'elle fait partie de nous. Le Creusotin est quelqu'un qui aime retourner à ses racines, et pour nous c'était un besoin de venir ici. Nous sommes très agréablement surpris de découvrir ce lieu qui contribue au maintien de l'histoire de notre ville. L'aménagement de cette bibliothèque est un vrai pont entre le passé de la ville et son futur ; Le Creusot, c'était avant et d'abord son usine et maintenant, le futur du Creusot, ce sont ces étudiants et ses lieux de connaissances".