lundi 26 février 2018
Édito
Personne n’a oublié que l’avocat de Nordahl Lelandais a défendu avec de la violence verbale son client en accusant les gendarmes et la justice dans l’affaire Maëlys.
Sondage
Approuvez-vous le principe de départs volontaires des fonctionnaires ?
Questions à...
Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, dans une interview à creusot-infos, parle de la bonne santé économique de la Saône-et-Loire, avec comme symbole le renouveau de Framatome, mais pas seulement…
«En Saône-et-Loire, 25% des emplois sont industriels»
«La plus forte amélioration du taux de chômage est dans la Communauté Urbaine»
«Faisons aimer les usines»
L’ancien secrétaire d’Etat à l’industrie de François Hollande répond à creusot-infos sur Framatome et sur l’avenir du nucléaire. Un dossier sur lequel il a été très impliqué quand il était à Bercy.
«Oui, je le dis clairement, en France il faut remplacer les anciennes centrales nucléaires par de nouvelles centrales EPR»
L’élue du Creusot est à la tête d’un budget important au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté. Dans une interview elle trace les perspectives 2018. Avec un appel à projets pour l’ensemble des clubs.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Essentielles rencontres pour l’emploi

15/11/2017 03:18Lu 3981 foisImprimer l’article
A l’initiative de Pôle Emploi, des demandeurs d’emplois ont pu rencontrer des entreprises industrielles qui recrutent, mardi après-midi à l’ALTO. C’était forcément tout bénéfice pour tout le monde.
180 demandeurs d’emplois étaient invités, mardi après-midi, à participer à des rencontres pour l’emploi dans le secteur de l’industrie. Une opération mise sur place par Pôle Emploi et plus particulièrement par Claire Nomblot, Brigitte Chaignon et Frédéric Bovinet.
Pôle Emploi avait ainsi regroupé une quinzaine d’entreprises des régions du Creusot, de Montceau et d’Autun prévoyant des embauches dans les mois à venir, mais aussi sélectionné 180 personnes susceptibles de pouvoir être recrutées par ces entreprises.
Chacune et chacun a ainsi pu découvrir et dialoguer avec les entreprises de son choix et, évidemment, laisser son CV.
David Marti, maire du Creusot et son adjoint Sylvestre Coniau ont pu mesurer le succès de l’opération.

Michel Parize


Dirigeant de l’entreprise ERTCM qui emploie 47 personnes à Epinac, Michel Parize  l’avoue : «Recruter des soudeurs et des chaudronniers à Epinac, c’est plus difficile qu’avant. On reçoit moins de CV qu’à une époque». Et d’ajouter : «Une opération comme cette rencontre est importante, parce qu’elle permet de voir de nombreux profils. Et puis surtout on peut dialoguer, se présenter mutuellement. Le premier contact est très important».

Vanessa Gourdon


«Après 27 années passées dans le commerce et le commercial, j’ai décidé de changer de métier. Je suis dans une formation soudure avec l’AFPA de Montceau. C’est ce que souhaitais faire il y a 30 ans, mais à l’époque c’était compliqué d’être femme et dans l’industrie. Je suis donc venue pour voir quelles sont les entreprises qui embauchent, mais surtout ce qu’elles font. Rien ne me fait peur. Même pas de travailler en 3x8».
Alain BOLLERY