jeudi 24 août 2017
Sondage
Souhaitez-vous que le Tour de France revienne au Creusot et/ou dans la Communauté Urbaine Le Creusot - Montceau ?
  • Oui
     66% 694
  • Non
     33% 349
Questions à...
«La Saône-et-Loire c’est 3000 créations par an»
«Mon objectif est vraiment d’éviter les doublons pour gagner en efficacité»
«Aller vers un CFA unique Sud Bourgogne»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Élus municipaux et forains s’accordent à nouveau sur le maintien annuel de la fête de la Saint-Laurent

12/08/2017 20:26Lu 4832 foisImprimer l’article
L’inauguration dite officielle a été respectée comme chaque année, ce samedi après-midi.
L’installation d’une telle fête dépend évidemment de la volonté des forains, mais elle relève aussi de la place faite par la municipalité, des conditions d'accueil.
Ainsi chaque année, l’inauguration officielle des festivités sur la place Schneider tend à montrer qu’élus municipaux et forains s’entendent bien sur la mise la place de cette manifestation. Et ce samedi en milieu d’après-midi, à nouveau, ce sentiment était partagé.
Après avoir coupé le ruban tricolore, la délégation emmenée par les forains et le maire du Creusot David Marti est allée saluer celles et ceux qui font et feront tourner les manèges et autres stands jusqu’au 21 août, chaque jour du début d’après-midi jusqu’en toute fin de soirée, et même au-delà de minuit voire d’une heure du matin en fin de semaine.
Alors que les hommes avaient droit à de franches poignées de mains, des bises et des roses étaient adressées aux dames et demoiselles. Des gestes et des discussions permettant aux uns et aux autres de parler d'une fête portée peut-on dire par plusieurs générations de familles. Souvenirs et autres anecdotes étaient alors ressortis. Puis dans la salle à manger du château de la Verrerie, c’est le pot de l’amitié qui était offert aux représentants de cette fête.
Jean-Pierre Hyclak, qui s’est notamment chargé pendant plusieurs années des relations avec les élus municipaux et les services de la Ville du Creusot, en a profité pour réaffirmer un travail en confiance au Creusot, dans la bonne entente mais aussi dans la compréhension des impératifs de chacun. «La fête de la Saint-Laurent est gravée dans l’histoire de la ville», a quant à lui rappelé David Marti, en tenant à cette fête pour laquelle doit être préservé le caractère familial, et en assurant aux forains que leur place est légitimement maintenue ici.
«N’oublions pas que votre corporation fait partie de l’économie, que vous êtes des acteurs économiques. En cette période estivale, votre présence est toujours bonne pour l’attractivité, le dynamisme de la ville, et pour les habitants», a insisté le maire du Creusot, se voulant rassurant sur des activités non pas concurrentielles mais plutôt complémentaires au Creusot… Il s’est dit aussi à l’écoute d’une corporation qui n’est, elle non plus, pas épargnée par les difficultés économiques.
Pour la visite inaugurale, David Marti était accompagné de ses adjoints et conseiller, Bernard Durand, Jérémy Pinto et Yvon Puzenat. La Police municipale était représentée et citée pour les échanges entretenus et la mise au point de la sécurité autour des festivités. Certaines mesures liées au plan Vigipirate ont été revues.
La fête foraine peut donc battre son plein. «Vive la Saint-Laurent !», a-t-on entendu à l’heure du partage du verre de l’amitié.
Alix BERTHIER