lundi 09 décembre 2019

20% de cachemire, 20% de soie, 10% de laine et 50% de tendresse… une recette de Noël 100% «TARA’LILAS»

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Responsable de «Services Dispen», Saïd Haddoudi répond aux questions de creusot-infos sur une activité maintenance en plein développement. Il annonce 12 embauches en 2020.
Budget, emploi, chômage, pouvoir d’achat, réforme des retraites, grève à la SNCF… Rémy Rebeyrotte s’est prononcé sur une multitudes de sujets au cours d’un point presse.
Né au Creusot, Gilles Lagarde dont les parents sont à Saint-Jean de Trézy, occupe la fonction prestigieuse de Directeur de Cabinet du Président du Sénat, le 2ème personnage de l’Etat.
Gilles Lagarde a accordé une longue interview à creusot-infos. Il parle de sa fonction, du Président Larcher et du Sénat, mais aussi de la Saône-et-Loire et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Deux nouvelles attractions au parc des Combes en 2019 et d’autres projets à l’horizon 2021

08/01/2019 20:15Lu 4080 foisImprimer l’article
La roue de 25 mètres de hauteur permettra dès le mois d'avril d'avoir une vision du secteur à 360 degrés.
Les travaux de terrassement ont débuté sur les hauteurs de la ville.
Les responsables du parc des Combes ont présenté ce mardi après-midi les deux nouvelles attractions du site, qui porteront cette année, à 19 le nombre d'activités possibles sur le parc creusotin. La première attraction sera mise en service en avril 2019. Il s'agit d'une grande roue de 25 mètres de hauteur qui sera installée sur le point culminant du parc des Combes, c'est-à-dire au dessus du Woodside 66. Cette attraction familiale assurera un grand moment de détente aux familles, avec en sus, une vue spectaculaire à 360 degrés. À l'image des grandes villes, Le Creusot aura aussi en avril sa grande roue... Cette "Roue" particulièrement sécurisée comprendra 18 nacelles qui pourront embarquer chacune 6 personnes. La seconde attraction 2019 ouvrira au début de l'été. Il s'agit "Des Rivières de l'Ouest", sorte de rivière canadienne à deux chutes (5 et 9,50 mètres). Ce 19e manège offrira sur un circuit de 150 mètres, de belles doses de rafraîchissements et de sensations aux jeunes visiteurs puisqu'il sera accessible aux enfants accompagnés mesurant minimum 1 mètre.



1 million d'euros d'investissement


Après le gros investissement réalisé pour mettre en service l'Escadrille inaugurée au printemps 2014, après celui tout aussi important (450 000€) du Canad'R livré au printemps 2017 mais aussi du  Woodside 66 (340 000€) qui a marqué l'ouverture de la saison 2018, les responsables du CFC qui ne souhaitaient pas en rester là, innovent encore avec ces deux nouveaux manèges. « La saison 2018 a été atypique compte tenu de la canicule et de la coupe de monde de foot cet été, mais nous avons enregistré une belle évolution ensuite avec les trains d'Halloween, puis ceux du Père Noël.
Finalement notre fréquentation (242 000 visiteurs) a augmenté de 2% par rapport à 2017 qui était une année record avec 24% de progression, due en partie à la mise en route du Canad'R, c'est notre record aujourd'hui...» ont expliqué Serge et Mathieu Chevalier lors de la conférence de presse.
Un résultat positif qui a bien sûr joué sur la motivation des responsables du CFC qui ont décidé de développer encore le parc creusotin, et d'investir une somme d'un million d'euros pour financer ces deux attractions et le point "Snack" qui accueillera les visiteurs au sommet de la colline des Combes. « C'est le 2e plus gros investissement, financé en grande partie par emprunt à taux constant, réalisé depuis la création du parc.
Quant à la zone snack, il s'agit de la première phase d'une opération plus conséquente prévue plus tard, mais elle permettra déjà d'offrir des boissons et du sucré-salé aux visiteurs...» assura le directeur du parc des Combes. On le voit, il n'est pas question de rester les bras croisés au parc  des Combes où l'on compte, avec la mise en route des deux nouveautés, enregistrer fin 2019 une progression à deux chiffres,  "avec une météo et une conjoncture favorables" ont précisé Serge et Mathieu Chevalier qui souhaitent encore se démarquer par rapport à la concurrence et lorgnent déjà sur 2021 avec des "choses" nouvelles et inédites en France.
C'est d'ailleurs ce qu'ils ont demandé aux responsables italiens de Technical Park, une entreprise spécialisée, chargée une nouvelle fois de fournir et monter les deux nouvelles attractions au Creusot. « Ce sont six manèges qui ont déjà été installés par Technical Park sur le parc des Combes...» a conclu Serge Chevalier.
Jean-Claude PIERRAT

Trois nouvelles embauches
Les responsables l'ont signalé, avec l'ouverture des nouvelles attractions et du snack, ils vont devoir faire appel à trois nouveaux opérateurs. Ce qui portera (au maximum) pour une journée normale d'activité en pleine saison, à 25, le nombre de personnes mobilisées pour faire tourner le parc d'attraction.