mercredi 20 mars 2019

20€* offerts en Bon d’achat par tranche de 300€

Uniquement durant les Portes Ouvertes

Samedi 23 et Dimanche 24 Mars

Édito
La médaille de meilleur apprenti de France reçue par Clément Hélias à la Sorbonne était bien plus qu’un symbole.
Questions à...
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
A qui s’adressera-t-il ? La Présidente du Conseil Régional dit tout dans une interview...
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Des enfants de plus en plus immergés dans un monde d’écrans

13/03/2019 03:15Lu 956 foisImprimer l’article
Le temps passé sur les écrans ne cesse de croître, et ce, dès le plus jeune âge. Les élèves de CM1 CM2 de l’école Victor Hugo en auront pris pleinement conscience. Ils l'ont montré mardi soir à L'arc.
A l’initiative du Réseau Local Parentalité Territoire du Creusot et de ses partenaires, la CAF, le Département et la Ville du Creusot, ils sont devenus acteurs le temps d’une soirée ce mardi sur la scène du Petit Théâtre de L’arc. L’envie de faire un travail sur l’addiction aux écrans a trouvé écho auprès de Katia Gallo, l’enseignante, des élèves bien entendu et des familles qui ont pleinement joué le jeu.
Tout s’est d’abord passé en classe où ont eu lieu des ateliers d’écriture avec les enfants. Le soir après les cours, les parents volontaires ont été invités à en faire autant. Il ne restait plus qu’à monter le spectacle à partir des productions des uns et des autres. C’est donc la compagnie Arc en Scène qui l’a réalisé… Pour un résultat tout simplement étonnant, mais ô combien réaliste.
Le spectacle s’est prolongé avec Roselyne Guilloux, psychologue, pour un temps d’échanges avec les enfants et leurs parents, parfois bien désorientés par l’addiction aux écrans de leur progéniture.
J.S.