lundi 23 septembre 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : De nouveaux pensionnaires à la Résidence de La Couronne

20/08/2019 09:41Lu 4131 foisImprimer l’article
Ils sont couverts de poils et ont tous quatre pattes.
Octodons, chinchillas, cobayes et les deux chiens, une quinzaine de charmants animaux en tout, étaient accompagnés de Nadège et Florence, intervenantes en médiation animale auprès de l’association Animotiv’. Les autres animaux de l’association, rats, reptiles, lapins, oiseaux… étaient restés sagement à la maison.
Les résidents ont ainsi pu observer, brosser, toiletter, caresser, nourrir les animaux ou encore jouer avec eux. La plupart d’entre eux ont possédé chats, chiens, lapins nains ou autres animaux familiers il y a quelque temps encore.
L’équipe d’Animotiv’ se déplace auprès de divers publics, dans les écoles, les maisons de retraite ou encore les structures médicalisées avec un matériel pédagogique et thérapeutique pour des animations diverses afin d’établir le contact entre l’animal et l’homme. Ces animaux familiers spécialement éduqués jouent un rôle de médiateur auprès du public concerné.
Les résidents les ont admirés et caressés une dernière fois avant qu’ils ne rejoignent leurs quartiers du côté de Varennes-le-Grand.