dimanche 26 mai 2019

Du Jeudi 23 au Samedi 25 Mai

Retrouvez les Offres en cours au rayon Pâtisserie Libre-Service, les offres sur la longe de thon, les gnocchi à poêler, les mini faisselles et la crème Girard, les bons plans fruits et légumes, le pouilly fuissé 2015, le crémant de Bourgogne…

Bénéficiez d’un avoir* de 15€ par tranche de 100€ d’achat au Drive pour toute commande entre le vendredi 24/05 à 5h et le dimanche 26/05 à 17h

Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Nicolas Pommerel est le nouvel entraîneur du Creusot, avec Eric Catinot pour les arrières et Vuli pour les avants.
Avant la reprise de juin, Nicolas Pommerel se confie dans une interview à creusot-infos.
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Chirurgie cardiaque assistée par un robot, réalité ou futur ?

10/10/2018 20:15Lu 4002 foisImprimer l’article
C’était assurément le thème le plus attendu de la conférence « Actualités en cardiologie interventionnelle et chirurgie cardiaque » proposée par le club Cœur & Santé du Creusot dans le cadre de la Semaine de la Science. On y a aussi parlé d’hypnose et de musicothérapie.
C’est un peu une vieille histoire d’amour entre Raymond Assemat, Président du club Cœur & Santé, Jean-Paul Dechaux, cardiologue référent de ce club et l’équipe cardio de Dijon. Les retrouvailles annuelles se sont déroulées mardi en soirée dans la salle comble de l’amphi A de l’université Condorcet. Le public s’est déplacé une fois encore en nombre pour s’informer et partager les dernières actualités. Disons de suite que Jack Ravisy et Grégory Favrolt, cardiologues interventionnels, Bruno Berolatti, Médecine nucléaire, Olivier Bouchot et Ghislain Malapert, chirurgiens cardiovasculaires, savent se mettre à la portée de leurs auditeurs.
L’hypnose, développée par Sarah, permet au patient de ne plus subir, mais d’être acteur. Sa motivation, sa coopération, sa confiance permettent de réaliser de belles choses, de faire passer un moment désagréable en un moment confortable. Tout comme la musicothérapie, outil thérapeutique qui apporte relaxation, détente, distraction, occupation de l’esprit et une meilleure gestion du stress. L’hypnose et la musicothérapie permettront-elles de diminuer les anesthésiants ?
Jack Ravisy présentera ensuite le nouvel Hôpital Privé Dijon Bourgogne Valmy, projet datant de plus de 10 ans qui a vu le jour le 1er août 2017 et regroupant les cliniques Sainte-Marthe, de Fontaine et de Chenôve. Les spécialistes présents traiteront ensuite des examens en cardiologie interventionnelle : IRM et Scanner coronaire, mais également de scintigraphie myocardique où l’on apprend que 2000 d’entre elles ont été réalisées au Creusot en 2017. L’angioplastie ambulatoire se développe de plus en plus, évitant entre autres les maladies nosocomiales. Valmy est un modèle en ambulatoire en France, conclut Jack Ravisy.
Et le robot ? Mythe ou réalité ? C’en est une, puisqu’il est en fonction tous les jours dans plusieurs domaines, et nous cardios, on se rajoute, précise Olivier Bouchot. Nous travaillons à deux chirurgiens, l’un aux commandes et l’autre sur l’opération. Il est nécessaire de bien se connaître et de bien communiquer. Mais avant cela, la formation peut durer une année. Nous intervenons pour une plastie mitrale ou un pontage coronarien. Le robot a la précision du geste. Le robot Da Vinci que nous utilisons à 4 bras et 4 instruments, l’avenir est à la miniaturisation avec un seul bras pour 4 instruments. Tout bénéfice pour une chirurgie moins invasive !
Allez, rendez-vous à toute l’équipe en 2019 pour d’autres nouvelles concernant les avancées dans le domaine du cœur ! Mais l’amphi risque de devenir un peu trop petit !
J.S.