vendredi 19 octobre 2018

Nouveautés :

Jean Salsa Femme taille haute jusqu’au 48

Paddock Homme Chemise (jusqu’au 4XL) et Pantalon (jusqu’au 52)

Édito
En annonçant qu’elle ne s’interdisait rien du tout pour 2021, Marie-Guite Dufay a envoyé un message plus que subliminal aux prétendants…
Questions à...
Le directeur de l’Hôtel-Dieu du Creusot fait le point dans une longue interview. Il répond aux syndicats qui ont manifesté, fait le point sur le fonctionnement de l’établissement, dont l’activité se développe.
«Pour toutes nos équipes, il n’y aura jamais assez de patients».
«En Saône-et-Loire, les plus grandes difficultés ne se concentrent pas au Creusot»
«1,2 million d'euros d'investissements sont engagés»
Après le match perdu contre Villeurbanne et après les 5 premiers matchs, Dominique Juillot dresse un premier bilan dans une longue interview.
Dans une longue interview à creusot-infos, Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil Régional de Bourgogne - Franche-Comté, se livre sur de nombreux sujets, y compris celui des prochaines élections régionales en 2021 !
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Chirurgie cardiaque assistée par un robot, réalité ou futur ?

10/10/2018 20:15Lu 3527 foisImprimer l’article
C’était assurément le thème le plus attendu de la conférence « Actualités en cardiologie interventionnelle et chirurgie cardiaque » proposée par le club Cœur & Santé du Creusot dans le cadre de la Semaine de la Science. On y a aussi parlé d’hypnose et de musicothérapie.
C’est un peu une vieille histoire d’amour entre Raymond Assemat, Président du club Cœur & Santé, Jean-Paul Dechaux, cardiologue référent de ce club et l’équipe cardio de Dijon. Les retrouvailles annuelles se sont déroulées mardi en soirée dans la salle comble de l’amphi A de l’université Condorcet. Le public s’est déplacé une fois encore en nombre pour s’informer et partager les dernières actualités. Disons de suite que Jack Ravisy et Grégory Favrolt, cardiologues interventionnels, Bruno Berolatti, Médecine nucléaire, Olivier Bouchot et Ghislain Malapert, chirurgiens cardiovasculaires, savent se mettre à la portée de leurs auditeurs.
L’hypnose, développée par Sarah, permet au patient de ne plus subir, mais d’être acteur. Sa motivation, sa coopération, sa confiance permettent de réaliser de belles choses, de faire passer un moment désagréable en un moment confortable. Tout comme la musicothérapie, outil thérapeutique qui apporte relaxation, détente, distraction, occupation de l’esprit et une meilleure gestion du stress. L’hypnose et la musicothérapie permettront-elles de diminuer les anesthésiants ?
Jack Ravisy présentera ensuite le nouvel Hôpital Privé Dijon Bourgogne Valmy, projet datant de plus de 10 ans qui a vu le jour le 1er août 2017 et regroupant les cliniques Sainte-Marthe, de Fontaine et de Chenôve. Les spécialistes présents traiteront ensuite des examens en cardiologie interventionnelle : IRM et Scanner coronaire, mais également de scintigraphie myocardique où l’on apprend que 2000 d’entre elles ont été réalisées au Creusot en 2017. L’angioplastie ambulatoire se développe de plus en plus, évitant entre autres les maladies nosocomiales. Valmy est un modèle en ambulatoire en France, conclut Jack Ravisy.
Et le robot ? Mythe ou réalité ? C’en est une, puisqu’il est en fonction tous les jours dans plusieurs domaines, et nous cardios, on se rajoute, précise Olivier Bouchot. Nous travaillons à deux chirurgiens, l’un aux commandes et l’autre sur l’opération. Il est nécessaire de bien se connaître et de bien communiquer. Mais avant cela, la formation peut durer une année. Nous intervenons pour une plastie mitrale ou un pontage coronarien. Le robot a la précision du geste. Le robot Da Vinci que nous utilisons à 4 bras et 4 instruments, l’avenir est à la miniaturisation avec un seul bras pour 4 instruments. Tout bénéfice pour une chirurgie moins invasive !
Allez, rendez-vous à toute l’équipe en 2019 pour d’autres nouvelles concernant les avancées dans le domaine du cœur ! Mais l’amphi risque de devenir un peu trop petit !
J.S.