mardi 20 août 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le nouvel entraîneur de l’Elan Chalon se confie dans une interview. Il explique comment il va travailler et ses premières ambitions dans cette première période de préparation.
Alors que des maires ont le blues, le Député Rémy Rebeyrotte vient de rendre un rapport pour redonner du pouvoir aux Maires, surtout des petites communes, face à des intercommunalités parfois accusées d'une trop grande voracité…
Le Député de Saône-et-Loire veut mettre de l’huile entre les intercommunalités et les communes, pour que leurs élus soient plus reconnus et considérés.
«Des conseils des Maires se prononceront sur les grandes orientations de leur intercommunalité»
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT (Beaux Bagages) : «Une vie écolo, c’est bio» par Les Z’opposés

10/08/2019 08:00Lu 2085 foisImprimer l’article
Le spectacle a eu lieu vendredi soir à l’auditorium de l’Escale en présence de 80 spectateurs.
Les Z’opposés de Mété Arikan, ce sont un peu les régionaux d’une étape des Beaux Bagages. La plupart des comédiens amateurs sont de la région creusotine. Au cours de la semaine thématique qui interroge sur l’état du monde, la succession de sketches proposée par la compagnie s’inscrit parfaitement au cœur de celle-ci.
On découvre d’abord la présentation d’une maison 100% écolo avec des matériaux « nobles », les toilettes sèches (cela va de soi) et la nourriture 100% bio qui va de pair. Puis une ado adepte des vêtements naturels, baskets en feuilles de papyrus, sous les moqueries des jeunes de son âge, plus préoccupés par leurs vêtements de marque et les triple burgers. La même ado passera ses vacances dans une ferme bio et cultivera ses propres légumes pendant que ses copains se doreront au soleil en matant les filles (ou les garçons). On verra aussi un voyageur furieux contre la grève de la SNCF, que deux hôtesses convaincront de se déplacer à vélo.
Le final consistera en l’élection de Miss France Développement Durable qui consacrera Miss Covoiturage, devant les miss Compostage, Réchauffement climatique, Economie d’énergie et Recyclage.
 Message reçu 7 sur 7 par les spectateurs. Un sujet sérieux traité avec humour ! Passer après Les Boudeuses, ce n’était pas évident !
J.S.