jeudi 19 octobre 2017
Sondage
Craignez-vous une pénurie de carburant avec la grève des routiers ?
Questions à...
Vice-président du Conseil Régional en charge de l’économie, Jean-Claude Lagrange parle exportation, santé économique et enjeux de formations, dans une interview à creusot-infos.
Dans une interview à creusot-infos, la 1ère adjointe au Maire du Creusot, en charge des travaux, précise les choses au sujet du vaste chantier du pont de la gare.
Se déclarant «blessée» par les «attaques personnelles» qui l’ont visée, Marie-Guite Dufay répond à l’opposition. Notamment sur l’agriculture et les actions de la Bourgogne – Franche-Comté. Elle parle aussi apprentissage, lycées, tourisme…
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Aviron : Le CNC présent au championnat de France seniors sprint à Mantes la Jolie

12/10/2017 13:23Lu 983 foisImprimer l’article
Une semaine après les championnats du monde de Sarasota (USA) qui a vu à nouveau l’obtention de 2 titres de champion du monde, l’aviron français avait rendez-vous à Mantes la Jolie (Yvelines).  
Au programme, le championnat de France senior sprint sur une nouvelle distance de 500m de course, qui densifie inévitablement le niveau.
Trois équipages représentaient le club nautique creusotin (CNC) avec comme ambition d’accéder au minimum aux demies finales de la compétition, avec en point de mire tout de même, l’accession en finale.
En deux de pointe seniors filles (1 aviron par rameuse), les deux équipages du CNC s’extirpent avec facilité des séries dans lesquelles le niveau des concurrentes était étonnamment très hétérogène.?4e de leur demi-finale respective, Léa Jannot et Lise Joubert ainsi que Chloé Lamalle et Julie Eon se sont affrontées lors de la finale de classement pour le gain de la 7e place.?
Place qui reviendra à Léa et Lise qui ont réalisé un parcours sérieux et très engagé. Arrivées dans leur sillage, Chloé et Julie terminent quant à elles à la 8 place du championnat.
Chez les garçons, l’incontournable rameur du CNC, Anthony Guyot, était cette fois ci associé à Corentin Grzekowiak pour un bateau qui s’annonçait prometteur.? Avec un 11e temps des séries du deux de couple (2 avirons par rameur), les deux rameurs savaient que rien n’était joué dans l’épreuve la plus dense du championnat (2,5 secondes séparent les 14 premiers temps).?
Inquiétude justifiée, puisque après avoir été contraint de faire un parcours supplémentaire suite à une avarie, l’équipage du CNC se classe finalement 4e du quart de finale et est éliminé de la course au podium.? Dans le tableau de classement, Anthony et Corentin remportent toutes leurs courses et terminent à une frustrante 13e place du championnat avec tout de même, la 8e meilleure performance du week-end.??