lundi 21 janvier 2019
Édito
La Présidente a choisi le réseau social, dénoncé pourtant pour la violence de ses commentaires, pour présenter ses vœux. C’est bien plus que paradoxal.
Questions à...
Le Député de Saône-et-Loire au cours d’une conférence de presse a parlé «gilets jaunes» mais aussi fait le point sur les engagements tenus du Gouvernement. ACTUALISE
Le vice-président du Conseil Régional se confie sur le budget économie de la Bourgogne-Franche-Comté, «au service de toutes les entreprises».
A l'occasion de la session plénière du Conseil Régional consacrée au vote du budget, la question des transports, le premier budget de la Région, a constitué une grande par des discussions. Et l'imbroglio autour de la hausse des tarifs des abonnements TER a masqué d'autres aspect de cette compétence. Le premier vice-président revient pour Infos-Dijon sur les grandes lignes du budget transports 2019 de la Bourgogne-Franche-Comté.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Assemblée départementale de l'APF France handicap

27/10/2018 17:38Lu 1156 foisImprimer l’article
Elle a eu lieu ce samedi matin au foyer Mouillelongue, devant une quarantaine d'adhérents venus de toute la Saône-et-Loire.
En 2017, l'Association des Paralysés de France a décidé de devenir APF France handicap. Ce nouveau nom, adopté dans le le cadre d'une refonte globale des statuts de l'association pour affirmer son ouverture et de nouveaux moyens d'action, a été approuvé par 80 % des adhérents.

Et ce samedi matin, l'association a tenu son assemblée départementale 71 au Creusot, en présence d'Yvon Puzenat représentant le maire David Marti.
Devant une quarantaine d'adhérents, la directrice territoriale Est-Bourgogne (qui regroupe les départements de Côte d'Or et de Saône-et-Loire) Florence Lecomte, les membres du Conseil APF du département et M. Jacky Decobert, administrateur venu de Paris, ont présenté le rapport d'activités de l'année 2017.

Des points d'ordre général, mais d'une grande importance, ont d'abord été soulignés, comme par exemple la rédaction du programme "2017-2022 : Changeons de cap", comportant 40 propositions prioritaires et 5 mesures phares autour de l'accessibilité, des ressources, de la compensation, de l'emploi et de l'éducation. Comme aussi les déceptions après les espoirs nés des promesses du candidat Macron sur le sujet du handicap.
 Au moment des élections législatives, les délégations de Côte d'Or et de Saône et Loire avaient d'ailleurs organisé  la "Caravane des oubliés" pour interpeller les hommes politiques et les citoyens et échanger avec eux autour de la solidarité.

Puis une présentation de l'APF a été faite, avec sa charte, ses revendications, ses engagements et son développement. le fondement de ses valeurs a été rappelé, basé sur la primauté de la personne : l'être humain ne peut être réduit à son handicap ou à sa maladie quels qu'ils soient et la personne handicapée peut exercer ses responsabilités dans la société.
Rappelons que l'APF France handicap, c'est entre autres :
  • 1 siège national
  • 97 délégations départementales
  • 386 structures pour adultes, enfants ou adolescents
  • 100 séjours de vacances organisés
  • 262 000 donneurs
  • 21 000 adhérents
  • 23 000 bénévoles
  • 14 600 salariés

Ensuite, une présentation des actions de proximité a été dressée, portant sur les actions d'animation comme par exemple celles du Groupe Amitié du Creusot qui voit 35 adhérents se réunir tous les mardis après-midi pour des jeux ou des organisations de sorties ; ou bien celles du groupe APF Évolution qui se retrouve autour de loisirs créatifs.
Les activités de l'année 2017 ont été listées, avec notamment les séjours, un à Colmar, un au Puy de Dôme et un à Disneyland. Le but de ces séjours est de rompre l'isolement et de faire vivre des moments collectifs et conviviaux à des personnes souvent seules le reste de l'année.

Enfin, après le bilan financier et une présentation des actions de recherche de financements, les participants se sont retrouvés autour du verre de l'amitié.