lundi 23 septembre 2019

Jeudi 26 Septembre

à l’Arche Cœur de Ville au Creusot, en partenariat avec la Ville, la Police Municipale, La Police Nationale et les pompiers

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Accueillants familiaux : Le Département veux doubler leur nombre

05/04/2019 14:07Lu 2230 foisImprimer l’article
Plusieurs réunions d'information concernant l’activité d’accueillant(e) familial(e) pour les personnes âgées et adultes handicapés sont et seront organisées par le Service Accueil Familial de la Direction Générale Adjointe aux Solidarités du Département. Pour Le Creusot, la réunion a eu lieu ce jeudi à la Maison des Solidarités du Creusot, 4, avenue de Verdun et a rassemblé six personnes venues d'horizons divers, et souhaitant s’orienter vers le métier d’accueillant(e) familial(e), une activité qui consiste à accueillir et prendre en charge à son domicile des personnes âgées et/ou des adultes handicapés, moyennant rémunération. Lors de cette réunion animée par Éliane Fleurot, responsable de l'animation du dispositif, assistée de Sandrine Colombo agent administratif sur le dispositif et d'Anne-Claire Gérizier-Dufraine, éducatrice spécialisée à l'Etablissement Public Social et Médico-Social (EPSMS) Le Vernoy à Blanzy, ont été abordés les modalités d’exercice du métier d’accueillant(e) familial(e), les droits et les obligations, les rôles des différents acteurs et la  procédure d’agrément. Avant d'entrer dans le vif du sujet, Éliane Fleurot a donné quelques chiffres : « Sur la Saône-et-Loire, 82 accueillantes au 31 décembre 2018 étaient agréés pour 110 personnes accueillies...».
Et de rappeler la volonté du département de doubler le nombre d'accueillants dans le département, en apportant des évolutions sur le statut. A l’issue de cette présentation, des échanges avec les personnes présentes ont eu lieu. Des souhaits ont été formulés. Marielle employée dans un EHPAD par exemple est en pleine réflexion : « Je pense prendre ma retraite, mais l'accompagnement de personnes âgées est vital pour moi...». Abordés plus tard le remplacement à domicile, l'hébergement temporaire, le projet partagé, le suivi, les contrôles, la formation... « Des solutions existent pour toutes les situations ! » annonça Éliane Fleurot.
La prochaine réunion se tiendra à la Maison du Charolais, 43 route de Mâcon - RCEA sortie12 à Charolles (salle médiathèque ou conférence) le jeudi 6 juin de 9h30 à 11h30. Elle sera suivie d'une autre séance d'information tenue cette fois à la Maison des Solidarités (salle Baobab) de Montceau-les-Mines, 8 rue François-Mitterand (proximité quai Jules-Chagot), le jeudi 12 septembre de 9h30 à 11h30.
JCP