mercredi 22 mai 2019
Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Accueillants familiaux : Le Département veux doubler leur nombre

05/04/2019 14:07Lu 2023 foisImprimer l’article
Plusieurs réunions d'information concernant l’activité d’accueillant(e) familial(e) pour les personnes âgées et adultes handicapés sont et seront organisées par le Service Accueil Familial de la Direction Générale Adjointe aux Solidarités du Département. Pour Le Creusot, la réunion a eu lieu ce jeudi à la Maison des Solidarités du Creusot, 4, avenue de Verdun et a rassemblé six personnes venues d'horizons divers, et souhaitant s’orienter vers le métier d’accueillant(e) familial(e), une activité qui consiste à accueillir et prendre en charge à son domicile des personnes âgées et/ou des adultes handicapés, moyennant rémunération. Lors de cette réunion animée par Éliane Fleurot, responsable de l'animation du dispositif, assistée de Sandrine Colombo agent administratif sur le dispositif et d'Anne-Claire Gérizier-Dufraine, éducatrice spécialisée à l'Etablissement Public Social et Médico-Social (EPSMS) Le Vernoy à Blanzy, ont été abordés les modalités d’exercice du métier d’accueillant(e) familial(e), les droits et les obligations, les rôles des différents acteurs et la  procédure d’agrément. Avant d'entrer dans le vif du sujet, Éliane Fleurot a donné quelques chiffres : « Sur la Saône-et-Loire, 82 accueillantes au 31 décembre 2018 étaient agréés pour 110 personnes accueillies...».
Et de rappeler la volonté du département de doubler le nombre d'accueillants dans le département, en apportant des évolutions sur le statut. A l’issue de cette présentation, des échanges avec les personnes présentes ont eu lieu. Des souhaits ont été formulés. Marielle employée dans un EHPAD par exemple est en pleine réflexion : « Je pense prendre ma retraite, mais l'accompagnement de personnes âgées est vital pour moi...». Abordés plus tard le remplacement à domicile, l'hébergement temporaire, le projet partagé, le suivi, les contrôles, la formation... « Des solutions existent pour toutes les situations ! » annonça Éliane Fleurot.
La prochaine réunion se tiendra à la Maison du Charolais, 43 route de Mâcon - RCEA sortie12 à Charolles (salle médiathèque ou conférence) le jeudi 6 juin de 9h30 à 11h30. Elle sera suivie d'une autre séance d'information tenue cette fois à la Maison des Solidarités (salle Baobab) de Montceau-les-Mines, 8 rue François-Mitterand (proximité quai Jules-Chagot), le jeudi 12 septembre de 9h30 à 11h30.
JCP