lundi 09 décembre 2019

20% de cachemire, 20% de soie, 10% de laine et 50% de tendresse… une recette de Noël 100% «TARA’LILAS»

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Responsable de «Services Dispen», Saïd Haddoudi répond aux questions de creusot-infos sur une activité maintenance en plein développement. Il annonce 12 embauches en 2020.
Budget, emploi, chômage, pouvoir d’achat, réforme des retraites, grève à la SNCF… Rémy Rebeyrotte s’est prononcé sur une multitudes de sujets au cours d’un point presse.
Né au Creusot, Gilles Lagarde dont les parents sont à Saint-Jean de Trézy, occupe la fonction prestigieuse de Directeur de Cabinet du Président du Sénat, le 2ème personnage de l’Etat.
Gilles Lagarde a accordé une longue interview à creusot-infos. Il parle de sa fonction, du Président Larcher et du Sénat, mais aussi de la Saône-et-Loire et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Accueillants familiaux : Le Département veux doubler leur nombre

05/04/2019 14:07Lu 2330 foisImprimer l’article
Plusieurs réunions d'information concernant l’activité d’accueillant(e) familial(e) pour les personnes âgées et adultes handicapés sont et seront organisées par le Service Accueil Familial de la Direction Générale Adjointe aux Solidarités du Département. Pour Le Creusot, la réunion a eu lieu ce jeudi à la Maison des Solidarités du Creusot, 4, avenue de Verdun et a rassemblé six personnes venues d'horizons divers, et souhaitant s’orienter vers le métier d’accueillant(e) familial(e), une activité qui consiste à accueillir et prendre en charge à son domicile des personnes âgées et/ou des adultes handicapés, moyennant rémunération. Lors de cette réunion animée par Éliane Fleurot, responsable de l'animation du dispositif, assistée de Sandrine Colombo agent administratif sur le dispositif et d'Anne-Claire Gérizier-Dufraine, éducatrice spécialisée à l'Etablissement Public Social et Médico-Social (EPSMS) Le Vernoy à Blanzy, ont été abordés les modalités d’exercice du métier d’accueillant(e) familial(e), les droits et les obligations, les rôles des différents acteurs et la  procédure d’agrément. Avant d'entrer dans le vif du sujet, Éliane Fleurot a donné quelques chiffres : « Sur la Saône-et-Loire, 82 accueillantes au 31 décembre 2018 étaient agréés pour 110 personnes accueillies...».


Et de rappeler la volonté du département de doubler le nombre d'accueillants dans le département, en apportant des évolutions sur le statut. A l’issue de cette présentation, des échanges avec les personnes présentes ont eu lieu. Des souhaits ont été formulés. Marielle employée dans un EHPAD par exemple est en pleine réflexion : « Je pense prendre ma retraite, mais l'accompagnement de personnes âgées est vital pour moi...». Abordés plus tard le remplacement à domicile, l'hébergement temporaire, le projet partagé, le suivi, les contrôles, la formation... « Des solutions existent pour toutes les situations ! » annonça Éliane Fleurot.
La prochaine réunion se tiendra à la Maison du Charolais, 43 route de Mâcon - RCEA sortie12 à Charolles (salle médiathèque ou conférence) le jeudi 6 juin de 9h30 à 11h30. Elle sera suivie d'une autre séance d'information tenue cette fois à la Maison des Solidarités (salle Baobab) de Montceau-les-Mines, 8 rue François-Mitterand (proximité quai Jules-Chagot), le jeudi 12 septembre de 9h30 à 11h30.
JCP