lundi 26 février 2018
Édito
Personne n’a oublié que l’avocat de Nordahl Lelandais a défendu avec de la violence verbale son client en accusant les gendarmes et la justice dans l’affaire Maëlys.
Sondage
Approuvez-vous le principe de départs volontaires des fonctionnaires ?
Questions à...
Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, dans une interview à creusot-infos, parle de la bonne santé économique de la Saône-et-Loire, avec comme symbole le renouveau de Framatome, mais pas seulement…
«En Saône-et-Loire, 25% des emplois sont industriels»
«La plus forte amélioration du taux de chômage est dans la Communauté Urbaine»
«Faisons aimer les usines»
L’ancien secrétaire d’Etat à l’industrie de François Hollande répond à creusot-infos sur Framatome et sur l’avenir du nucléaire. Un dossier sur lequel il a été très impliqué quand il était à Bercy.
«Oui, je le dis clairement, en France il faut remplacer les anciennes centrales nucléaires par de nouvelles centrales EPR»
L’élue du Creusot est à la tête d’un budget important au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté. Dans une interview elle trace les perspectives 2018. Avec un appel à projets pour l’ensemble des clubs.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE BREUIL : L'ESAT prépare les colis de Noël des Anciens

13/11/2017 14:59Lu 2108 foisImprimer l’article
Les 14 et 15 décembre prochains, la municipalité, par le biais du Centre Communal d'Action Social va offrir 480 colis de produits du terroir et bourguignons, aux Aînés de la commune, ayant 70 ans et plus. Pour ce faire, elle a fait appel à l'Etablissement Spécialisé d'Aide par le Travail du Breuil (ESAT) et à son personnel, pour réaliser les opérations de pliage et garnitures des colis qui viendront agrémenter les fêtes de fin d'année de nos chers anciens.
Il faut savoir que cette délicate opération de préparation va demander trois semaines de travail à cinq personnes de l'ESAT, présentes lundi matin, lors du lancement et de l'organisation de cette action. Y assistaient Catherine Landré et Colette Matuszynski pour le CCAS, mais aussi Benoit Masquelier chef d'atelier à l'ESAT : « Cette démarche, comme d'autres réalisées avec la commune, valorise le travail du personnel de l'ESAT et nous aide à nous faire mieux connaître auprès des collectivités...» a précisé le responsable.
JCP