lundi 23 septembre 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

Jean-Pierre Mocky s'était cassé un bras au Creusot et il avait parlé de l'Hôtel-Dieu

09/08/2019 08:00Lu 12296 foisImprimer l’article
L'accident avait eu lieu sur une étape du Tour de France.
C'était le 23 juillet 2006... Pour la seconde fois de son histoire, le Tour de France faisait étape entre Le Creusot et Montceau. Le cinéaste Jean-Pierre Mocky était de la distribution VIP et il avait été longtemps à l'antenne. Cela avant d'être victime d'une chute et de se casser le bras. Il nous avait alors accordé une interview, reprise par Le Parisien / Aujourd'hui en France.

«JEAN-PIERRE MOCKY se souviendra longtemps de ce contre-la-montre entre Le Creusot et Montceau-les-Mines. Invité par la Société du Tour de France à assister à l'événement, le réalisateur, âgé de 73 ans, a fait une mauvaise chute ce week-end. Les examens pratiqués aux urgences de l'Hôtel-Dieu du Creusot ont révélé une double fracture du bras gauche, au niveau du coude, et une grosse luxation de l'épaule droite. « J'ai les deux bras cassés ! Enfin, c'est
tout comme... », a-t-il réagi.
C'est samedi que l'accident a eu lieu : « Après une émission de télé avec France 3, j'ai effectué le parcours derrière un coureur dans une voiture officielle. De retour au Creusot, alors que des gens me demandaient des autographes, je suis lourdement tombé », a expliqué Jean-Pierre Mocky sur son lit d'hôpital. Le réalisateur devra subir une opération du bras mais il a tenu à rejoindre la capitale, avec son chauffeur, dans la nuit de samedi à dimanche. « C'est que
j'ai du travail, explique-t-il. Dès lundi, je dois oeuvrer à la préparation de mon prochain film, l'Enigme rouge, avec Michaël Youn et Claude Rich. Le compte à rebours est enclenché, le tournage doit débuter le 16 août à Paris. Sans l'usage de mes deux bras, ça ne va pas être facile...» Et Mocky de conclure : « En tout cas, je ne peux que louer les pompiers et le personnel de l'hôpital du Creusot. Ils sont aussi gentils que compétents... Ecrivez-le bien ! »
Recueilli par A.B.