mardi 10 décembre 2019

«Noël dans Ma Rue», ce sont des Animation Gratuites et à foison, Rue Leclerc et Rue Jean-Jaurès

 Samedi 14 Décembre à partir de 14h

Avec un Grand Jeu Vitrine* : 6 vitrines de lots à gagner !

Jusqu'au samedi 14 Décembre

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Responsable de «Services Dispen», Saïd Haddoudi répond aux questions de creusot-infos sur une activité maintenance en plein développement. Il annonce 12 embauches en 2020.
Budget, emploi, chômage, pouvoir d’achat, réforme des retraites, grève à la SNCF… Rémy Rebeyrotte s’est prononcé sur une multitudes de sujets au cours d’un point presse.
Né au Creusot, Gilles Lagarde dont les parents sont à Saint-Jean de Trézy, occupe la fonction prestigieuse de Directeur de Cabinet du Président du Sénat, le 2ème personnage de l’Etat.
Gilles Lagarde a accordé une longue interview à creusot-infos. Il parle de sa fonction, du Président Larcher et du Sénat, mais aussi de la Saône-et-Loire et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

GRÈVE DU 5 DÉCEMBRE : La CGT des Agents Communaux de la ville du Creusot appelle à la grève

02/12/2019 13:45Lu 1929 foisImprimer l’article
 MACRON Le président de la régression sociale

Le président MACRON depuis qu’il est élu n’a cessé de montrer qu’il est le président des riches,
Pour lui le progrès c’est des réformes de régressions sociales, économie sur les pauvres et les salariés, sur  les gens qui se lèvent le matin pour travailler et cela pour faire des cadeaux aux plus riches et  engraisser les actionnaires et le grand patronat
Nous ne pourrons plus continuer à  nous serrer la ceinture pour qu’il continue à faire des cadeaux à ses petits copains les plus riches.
Les privilégiés ce ne sont pas la SNCF ou la RATP ou les fonctionnaires qui ont seulement des salaires pour vivre ou survivre pour la plupart. Les privilégiés ce sont eux, les actionnaires et ses amis du grand patronat.
Beaucoup d’agents territoriaux ont des salaires inférieurs à 1400 € et ne sont pas des privilégiés
Après toutes les réformes de régressions sociales depuis le début de son mandat après les retraités, les chômeurs, les étudiants, il s’attaque au mécanisme de solidarité de la retraite.
Monsieur Macron et son gouvernement prépare le terrain avec sa réforme de diminution des pensions au système par capitalisation pour donner la possibilité aux fonds de pensions de prendre la main et faire prospérer ses amis des banques et autres spéculateurs financiers.


Contrairement aux  attaques de la république en marche et de ses complices  sur les régimes spéciaux faisant croire que ce ne sont qu’eux qui seront touchés  par cette réforme, nous affirmons que ce sont tous les salariés qui vont encore  perdre.
Le système par point Macroniste  destiné à une stricte économie budgétaire, une réforme paramétrique avec une accélération des baisses des pensions dans tous les secteurs et une volonté  de reculer l’âge de la retraite ou augmenter les années de cotisations au lieu d’améliorer les conditions des citoyens.
Le progrès ce n’est pas ça
Une étude de l’institut de la protection sociale (IPS) démontre même qu’un des seuls arguments de leur  réforme qui serait favorable aux femmes simulation à l’appui est un mensonge
La République En Marche pour la misère sociale, après le mépris ils prennent le peuple pour des benêts  
Contrairement à ce qui est dit par matraquage  dans les médias, autre chose est possible c’est uniquement un choix politique
La retraite à 60 ans pour tout le monde c’est possible des pensions d’au moins 75% du salaire net  pour une carrière complète,
Pour exemple  la seule  suppression  des exonérations de cotisations sociales (dont la transformation du CICE en exonérations) ce sont 20 milliards d’Euros supplémentaires annuels pour le financement des caisses de retraites, l’égalité des salaires entre les hommes et les femmes c’est 6,5 milliards d’€ dans l’immédiat pour les retraites. Sans parler de l’évasion fiscale …..
Montrons notre colère et notre détermination sans violences et par le nombre et rejetons ce projet qui va rapidement accroître la misère sociale dans notre pays.
Le président Macron souhaite diriger la France comme une entreprise ou sa seule barrière d’ajustement serait sur les plus faibles au profit des plus riches. Son libéral management qui consiste à opposer les français les uns aux autres, ça ne marchera pas encore longtemps, les français ‘’Les gens qui ne sont rien’’ pour reprendre l’expression de monsieur Macron, souffrent.
L’ultra libéral président n’a rien voulu entendre du mouvement des gilets jaunes et n’a répondu que par de la répression et de la violence et il persiste, un grand nombre de personne ont bien compris que les réformes que LAREM impose les unes derrières les autres sont que régression sociale.
Soyons nombreux à lui  répondre à partir du 05 décembre
Services publics, secteurs privés, chômeurs,  gilets jaunes, étudiants pour vous et vos enfants, petits-enfants et aussi pour tous ceux qui ne peuvent pas bouger dans certaines entreprises on le sait tous, tous ceux qui souhaitent un véritable progrès social et la fin de cette destruction sociale et de cette répression,  tous ceux qui partagent honnêtement et sincèrement les vrais valeurs de solidarité et de partage des richesses.
LE PROGRES C’EST AU SERVICE DE L’HUMAIN PAS DES ACTIONNAIRES MONSIEUR LE PRESIDENT DES RICHES
Nos anciens se sont battus pour gagner des droits battons-nous pour les garder !!!
Le SYNDICAT CGT des COMMUNAUX DU CREUSOT