jeudi 25 mai 2017
Sondage
Approuvez-vous la décision de l'Elysée de demander la prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 1er novembre ?
> Vie locale > Le Creusot

François Hollande à Montchanin : «Pour le doublement de RCEA les engagements ont été tenus»

18/04/2017 15:58Lu 12121 foisImprimer l’article
Le Président de la République a tenu à mettre en relief combien les engagements pris ont été tenus pour l’accélération de la mise à deux fois deux voies de la RCEALes principales déclarations et le reportage photos de creusot-infos.
Ainsi que creusot-infos en en rendu compte très largement, avec notre reportage photos complet mis en ligne à 12h33, François Hollande s’est donc rendu sur le chantier de la RCEA, au Bois Bretoux à Montchanin, où un nouveau est en construction au-dessus de la RN 70. Un nouveau pont pour le doublement de la branche Nord de la célèbre Route Centre Europe Atlantique.
C'est en hélicoptère Super Puma que le Président de la République a rejoint Montchanin, avec une bonne vingtaine de minutes de retard sur l'horaire annoncé. L'hélicoptère présidentiel s'est posé sur l'annexe du Stade Lucien Parriat et c'est en DS5 que le Président a rejoint le Bois Bretoux où il a été accueilli par le Maire Jean-Yves Vernochet, par son Ministre de l'Industrie Christophe Sirugue, mais aussi par Edith Gueugneau, seule députée de Saône-et-Loire présente, par André Accary, président du conseil départemental, par Hervé Mazurek, vice-président de la Communauté Urbaine Le Creusot - Montceau, représentant David Marti, excusé, mais aussi par Laëtitia Martinez, vice-présidente du Conseil Régional de Bourgogne - Franche-Comté.
Le Président s'est fait présenter les enjeux et le chantier de la mise à deux fois deux voies de la RCEA, avant de découvrir physiquement les travaux, puis partir en direction de Montceau.
Auparavant, à son arrivée, le Président, à l'invitation de Christophe Sirugue, est allé à la rencontre d'une quarantaine de personnes, dont des enfants, et des fans, qui lui ont chanté la Marseillaise.
Sans aucun doute que cette Marseillaise a fait chaud au cœur au Président de la République, dans cette période mouvementée de l’avant premier tour de l’élection présidentielle.
En tournée d’adieu, François Hollande a donc voulu se rendre compte physiquement de ce grand chantier routier qu’est le doublement de la RCEA, dont il s’est fait présenter les contours par Michel Quenet, directeur des transports à la DREAL de Bourgogne – Franche-Comté (lire ci-dessous).
«Le Gouvernement avait pris un engagement pour l’accélération des travaux. L’engagement est tenu pour le doublement de la RCEA où les poids-lourds pèsent pour 40% du trafic», a tout d’abord affirmé François Hollande, en mettant en-avant la volonté de faire primer la sécurité, en rappelant les accidents graves qui se sont produits, il y a quelques semaines encore.
Pour le Président de la République, l’accélération du programme des travaux était obligatoire et nécessaire. C’est ce qu’il a déclaré à la presse, alors qu’il se trouvait sur le chantier.
Interrogé sur la taxe poids-lourd, le Président de la République a donné un coup de patte à son prédécesseur Nicolas Sarkozy, en lançant : «Il faudra reprendre l’idée, car ceux qui nous ont précédé n’avaient pas mis en place les conditions de son application. C’est pour cela que j’avais décidé d’une taxe spécifique sur le gasoil, pour les poids lourds».
Le temps d’un dernier coup d’œil sur les travaux, et c’est à 11h42 que le cortège présidentiel devait prendre la direction du site du Mecateam Cluster à Saint-Vallier.
A son arrivée, 11h13, au Bois Bretoux, c’est Michel Quinet, directeur des Transports à la DREAL de Bourgogne – Franche-Comté, qui s’est chargé de présenter le dossier de l’avancement du programme d’accélération du doublement de la RCEA, dont il a rappelé qu’elle est particulièrement accidentogène, avec des accidents mortels.
En présence de Gilbert Payet, préfet de Saône-et-Loire qui suit le dossier de la RCEA au quotidien, Michel Quinet a souligne que 2015, 2016 et 2017 sont trois années charnières, pour les 184 millions d’euros d’investissements pour la période allant de 2014 à 2019. D’ici le tout début de l’année 2018, ce sont en effet 75% des 184 millions qui auront été engagés au travers des mises en chantier et des réalisations définitives pour les premiers.
«Le chantier de doublement de la RCEA, ce sont deux à trois chantiers lancés par an», a ainsi souligné le directeur des Transports à la DRAL, rappelant qu’aux côtés de l’Etat, on retrouve la Région, la département, la Communauté Urbaine Le Creusot – Montceau et la CAMVAL dans la boucle des financeurs. «A mi-parcours, nous sommes sur 29 kilomètres mis en chantier sur 39», a encore indiqué Michel Quinet au Président de la République. Il a également précisé combien le monde agricole aide à à maîtriser le foncier, tout comme les syndicats de rivières. Et de conclure : «Nous travaillons à la deuxième phase entre 2020 et 2025, avec notamment le secteur de la traversée de Blanzy».
Reportage :
Alain BOLLERY et Nicolas RICHOFFER


D'autres développements plus tard sur creusot-infos.com



Le sous préfet d'Autun avec Tony Battaglia, du Restaurant Le Passe Temps au Bois Bretoux à Montchanin, qui était chargé de la logistique