dimanche 16 décembre 2018

Dessous chics pour soirées de fêtes ou idées cadeaux «sexy» pour elle comme pour lui… découvrez de quoi lui faire plaisir en ces veilles de Noël

Ouvertures exceptionnelles

Dimanche 16, Lundi 17 et Dimanche 23 Décembre de 14h30 à 18h30

Lundi 24 Décembre de 9h30 à 18h Non Stop

Édito
Le Président de la République ne peut pas se permettre un quatrième samedi aussi catastrophique pour l’image de la France. Il doit prendre les bonnes décisions et envoyer des signes aux Gilets Jaunes. Il n’a pas d’autre choix.
Questions à...

Exclusif

C’est un visiteur de marque qui, dimanche après-midi, a découvert l’exposition «Pierre Soulages, Le Creusot» à L’arc.
Président de l’institut national de la recherche agronomique, Philippe Mauguin s’est confié à «creusot-infos».
Le champion Alain Bernard s'est confié dans une interview à creusot-infos. Pour parler du complexe aquatique du Creusot, mais pas seulement.
«Pour moi c'est important d'aller au contact des jeunes».
«Pour PARIS 2024 je n'ai pas peur, mais je suis inquiet».
«Je vais échanger avec la Ministre pour parler des projets».
C’est officiel, le conseiller régional de Bourgogne - Franche-Comté et Président des Amis de la Rose à Frangy, quitte lui aussi le Parti Socialiste pour créer un autre parti avec Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann, qu’il accueillera en Saône-et-Loire en novembre.
Denis Lamard s’explique dans une interview à creusot-infos.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

FESTIVAL DES BEAUX BAGAGES : Un public ému par le spectacle « Rejoindre le papillon »

08/08/2018 11:30Lu 3550 foisImprimer l’article
La fable dansée proposée mardi soir par la Compagnie ardéchoise Solsikke a littéralement entraîné le public du Parc de la Verrerie avec elle.
Le lieu ? L’aire de jeux du Parc ! Les accessoires ? Un banc ! Inhabituels sans aucun doute !
Mais les deux artistes dansent une fable sur la fragilité, sur la capacité humaine à supporter l’insupportable, à soutenir l’autre jusqu’à épuisement, à demander l’aide d’autrui lorsqu’on ne peut plus agir seul… Dans ce corps à corps à fleur de peau, cette histoire vécue, cette intimité dansée dans l’espace public, le public a été mis en scène. Il n’a pas été simple spectateur, il a été réellement présent dans ce qui s’est joué, il est devenu acteur.

Christine, Edith et Maria

Nous travaillons toutes les trois au service Seniors des Papillons Blancs. Evidemment, ce spectacle nous parle, car nous vivons ces situations au quotidien. C’est très parlant et surtout très émouvant. On ressent toutes les émotions à travers la mise en scène des deux danseurs : la tristesse, la révolte, le courage, la joie… Un très beau spectacle proposé par les Beaux Bagages !
J.S.