vendredi 17 août 2018

Du Mardi 14 au Samedi 18 Août

Profitez des Offres en cours sur les merguez, les chipolatas, la mini faisselle Girard, le pavé aux céréales, le flan pruneaux ou griottes, les fruit shoot grenadine, la crème de douche Nivea, la douche bio et la clé USB Lexar (50% en remise immédiate)

Retrouvez les Bons Plans haricots verts, cœur de sucrine, prune, kiwi hayward,

Sans oublier les offres de rentrée avec jusqu’à -40% en remise immédiate

Édito
Ce n’est pas parce que son retentissement médiatique est énorme, qu’il convient de juger l’affaire Benalla à un niveau supérieur de ce qu’elle est et représente.
De quoi s’agit-il ? D’un garçon qui s’est cru plus fort que les autres, parce qu’il était dans le cercle rapproché de la sécurité du Président de la République.
Questions à...
Après une saison à découvrir l’élite du basket français, Bastien Pinault a une formidable envie de voir l’Elan Chalon réussir un bel exercice 2018-2019. Il a envie de tout casser et il veut consentir les efforts nécessaires pour doubler son temps de jeu.
Au soir d’une journée d’intégration où il a emmené ses joueurs sur une falaise avant de les faire marcher sur l’eau, juste avant la reprise officielle de l’entraînement, l’entraîneur de l’Elan Chalon a répondu à nos questions.
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

FESTIVAL DES BEAUX BAGAGES : Un public ému par le spectacle « Rejoindre le papillon »

08/08/2018 11:30Lu 3424 foisImprimer l’article
La fable dansée proposée mardi soir par la Compagnie ardéchoise Solsikke a littéralement entraîné le public du Parc de la Verrerie avec elle.
Le lieu ? L’aire de jeux du Parc ! Les accessoires ? Un banc ! Inhabituels sans aucun doute !
Mais les deux artistes dansent une fable sur la fragilité, sur la capacité humaine à supporter l’insupportable, à soutenir l’autre jusqu’à épuisement, à demander l’aide d’autrui lorsqu’on ne peut plus agir seul… Dans ce corps à corps à fleur de peau, cette histoire vécue, cette intimité dansée dans l’espace public, le public a été mis en scène. Il n’a pas été simple spectateur, il a été réellement présent dans ce qui s’est joué, il est devenu acteur.

Christine, Edith et Maria

Nous travaillons toutes les trois au service Seniors des Papillons Blancs. Evidemment, ce spectacle nous parle, car nous vivons ces situations au quotidien. C’est très parlant et surtout très émouvant. On ressent toutes les émotions à travers la mise en scène des deux danseurs : la tristesse, la révolte, le courage, la joie… Un très beau spectacle proposé par les Beaux Bagages !
J.S.