mardi 26 mars 2019

Offre Spéciale «Anniversaire»

Du Jeudi 21 au Samedi 30 Mars

1 article acheté = -10%

2 articles achetés = -10% sur le premier et –20% sur le deuxième

(article le moins cher)
Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

FESTIVAL DES BEAUX BAGAGES : Un public ému par le spectacle « Rejoindre le papillon »

08/08/2018 11:30Lu 3620 foisImprimer l’article
La fable dansée proposée mardi soir par la Compagnie ardéchoise Solsikke a littéralement entraîné le public du Parc de la Verrerie avec elle.
Le lieu ? L’aire de jeux du Parc ! Les accessoires ? Un banc ! Inhabituels sans aucun doute !
Mais les deux artistes dansent une fable sur la fragilité, sur la capacité humaine à supporter l’insupportable, à soutenir l’autre jusqu’à épuisement, à demander l’aide d’autrui lorsqu’on ne peut plus agir seul… Dans ce corps à corps à fleur de peau, cette histoire vécue, cette intimité dansée dans l’espace public, le public a été mis en scène. Il n’a pas été simple spectateur, il a été réellement présent dans ce qui s’est joué, il est devenu acteur.

Christine, Edith et Maria

Nous travaillons toutes les trois au service Seniors des Papillons Blancs. Evidemment, ce spectacle nous parle, car nous vivons ces situations au quotidien. C’est très parlant et surtout très émouvant. On ressent toutes les émotions à travers la mise en scène des deux danseurs : la tristesse, la révolte, le courage, la joie… Un très beau spectacle proposé par les Beaux Bagages !
J.S.