samedi 26 mai 2018

Du 24 au 26 Mai

Retrouvez toutes les Offres en cours sur le rayon sous-vêtements

 (-30% en bons d’achat samedi 26 mai),

les pommes choupette, les pommes de terre à chair ferme, les moules de filières, les quiches saumon fondue de poireaux, le filet de bœuf, le rumsteak, faux filet, le cœur Breton fraise, le cœur croustillant, cœur framboise

Édito
Le devoir de mémoire ne doit pas être une option. C’est une obligation et en ce sens, il est particulièrement regrettable que les enfants des écoles du Creusot ne soient pas plus impliqués dans les commémorations. Que ce soit le 11 novembre ou le 8 mai.
Questions à...
Alors que le championnat se termine, Dominique Juillot se livre dans une interview vérité. Il se projette dans l’avenir et dessine ce que devra être l’Elan Chalon 2018/2019. Avec des jeunes. Avec, pourquoi pas, un retour de John Roberson…
Le tourisme en Saône-et-Loire est sur un vent porteur. 2018 sera d’abord l’année du vélo et 2019 sera l’année de l’œnotourisme annonce Elisabeth Roblot, dans une interview à creusot-infos.
L’ancien Ministre sera ce mercredi à Mâcon pour une visite d’expertise. Il se confie dans une interview à creusot-infos :
«André Accary a eu raison de lancer le recrutement de médecins»
«RCEA : On a perdu de belles années»
«Je soutiens la réforme de la SNCF. L’ouverture des lignes à la concurrence est une bonne chose»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

ÉTUDES : 5 jeunes du Creusot diplômés d’État en masso-kinésithérapie

14/07/2017 16:42Lu 6806 foisImprimer l’article
Elles et ils ont obtenu leurs diplômes en cette fin d’année.
Pour Valentin Bonneau, Stéphanie De Amorim, Lucie Gaumet, Mathieu Montolieu et Julien Segaud, cette année était normalement leur dernière à l’Institut de formation en masso-kinésithérapie à Dijon… Celle-ci s’est donc bien terminée pour ces cinq étudiants puisqu’ils sont désormais diplômés d'État. On peut même dire très bien compte-tenu des notes de certains sur leurs mémoires de fin d’études : sur le thème «Revue de littérature», Julien Segaud a eu la note de 60/60, Mathieu Montolieu 56/60 et Valentin Bonneau 54/60.
Ces résultats et diplômes viennent récompenser plusieurs années d’études et des parcours audacieux. Ayant exercé en tant qu’infirmière, Stéphanie De Amorim avait choisi d’intégrer le cursus de l’IFMK. Pour les quatre autres diplômés d’une vingtaine années, la réussite vient ponctuer avec brio une première année commune aux études de santé (PACES) puis trois années intensives à l’Institut.
Les résultats ayant été délivrés le 30 juin, c’est le 7 juillet au cellier de Clairvaux que les diplômes ont été officiellement remis pour une promotion de plus de 80 étudiants, avec on l’a dit des jeunes du Creusot qui figuraient en bonne place.
Souhaitons-leur de bons remplacements pour débuter leurs vies professionnelles, et qu’ils ouvrent leurs propres cabinets dans quelques années.
Alix BERTHIER