mardi 20 août 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le nouvel entraîneur de l’Elan Chalon se confie dans une interview. Il explique comment il va travailler et ses premières ambitions dans cette première période de préparation.
Alors que des maires ont le blues, le Député Rémy Rebeyrotte vient de rendre un rapport pour redonner du pouvoir aux Maires, surtout des petites communes, face à des intercommunalités parfois accusées d'une trop grande voracité…
Le Député de Saône-et-Loire veut mettre de l’huile entre les intercommunalités et les communes, pour que leurs élus soient plus reconnus et considérés.
«Des conseils des Maires se prononceront sur les grandes orientations de leur intercommunalité»
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

ÉLECTIONS EUROPÉENNES : Marie Toussaint (Europe Ecologie Les Verts) de passage au Creusot milite pour un Droit Universel à l'Environnement et pour une meilleure justice climatique dans le monde

22/02/2019 11:00Lu 1954 foisImprimer l’article
Pour le lancement de la campagne européenne en Saône-et-Loire de Europe Ecologie Les Verts, la candidate écologiste est venue débattre et présenter sa vision d'une écologie politique qui doit déboucher sur un Droit de la Nature qui entend protéger la planète.
Invitée par la secrétaire régionale et le secrétaire départemental (Saône-et-Loire) d'Europe Ecologie Les Verts, Marie Toussaint, candidate aux prochaines élections européennes, était au café du Théâtre au Creusot ce jeudi soir pour évoquer son grand combat pour l'Écologie et notamment pour une justice climatique, pour un Droit Universel à l'Environnement et pour faire reconnaître le Crime contre l'Environnement.
Auprès de Claire Mallard, secrétaire régionale de Europe Écologie Les Vers, de Dominique Cornet, secrétaire départemental d'EELV en Saône-et-Loire, de François Lotteaud, conseiller municipal de Rully, de Christian Chautemp, référent du groupe écologiste local Creusot-Montceau et de Pierre-Etienne Graffard, conseiller municipal du Creusot et conseiller communautaire, Marie Toussaint, juriste en Droit international de l'Environnement de 31 ans a animé une rencontre-débat ce jeudi soir au café du théâtre devant une vingtaine de personnes.

"Pour un Droit Universel de l'Environnement et la création de la notion de Crime contre l'Environnement"
En préambule de la rencontre-débat, Pierre-Etienne Graffard et Claire Mallard ont rappelé l'échéance importante des européennes qui selon les sondages actuels placeraient Europe Ecologie Les Verts comme la 4ème force politique de France et que cette campagne qui s'ouvre en Saône-et-Loire est l'occasion de mettre la défense de l'environnement au coeur des préoccupations des citoyens ; pour la secrétaire régionale de EELV, le scrutin offre "3 visions du monde ; d'un côté les pollueurs, ceux qu'on appelle parfois les "carbo-fascistes" qui ne sont pas punis et font fi des recommandations et des inquiétudes liées au réchauffement climatique. Il y a les Libéraux qui majoritairement sont les dirigeants de l'Union Européenne et qui ne prennent pas conscience de l'urgence et il y a une troisième voie, celle que porte Europe Ecologie Les Verts. Et c'est pourquoi le rendez-vous des Européennes est si important pour changer les choses".
Marie Toussaint a elle développé et présenté les grandes idées du projet écologiste pour les prochaines élections européennes qui selon elle, "sont avec les municipales, les élections qui sont le meilleur espace démocratique pour porter la parole écologique".
Pour la jeune parisienne née à Lille et qui a grandi à Bordeaux, l'engagement écologique ne date pas d'hier ; en effet, ses parents ont milité activement à l'ONG "ATD Quart Monde" et donc toute petite elle a été sensibilisée à l'engagement citoyen que ce soit en faveur des plus défavorisés mais aussi de la planète et de sa sauvegarde.
Adolescente, Marie Toussaint s'engage et milite auprès des Jeunes Verts où elle occupe des responsabilités nationales et prend sa première carte dès ses 18 ans. Et ses études en Droit International l'ont conduite à poursuivre son engagement et son ancrage politique et associatif pour aujourd'hui militer "pour un Droit Universel de l'Environnement" dans lequel serait inscrit la notion de "Crime contre l'Environnement".

"La pétition de l'Affaire du Siècle démontre une prise de conscience des citoyens"
Car pour Marie Toussaint, les récents accords de Paris lors de la COP 21 ne sont pas assez contraignants pour qu'une vraie "révolution écologique" voit le jour. Mais surtout la candidate aux élections européennes rappelle que les diplomates et les politiques "ont le devoir de protéger les citoyens et il convient de créer du lien entre les individus pour une justice climatique dans le monde" pour reprendre ce que Michel Serres appelle un "Pacte social de domination de la Nature".
Marie Toussaint est par ailleurs à l'origine de la pétition "L'Affaire du Siècle" qui a déjà recueilli plus de 2,1 Millions signatures, une pétition qui a pour ambition d'attaquer l’Etat français en justice pour qu’il respecte ses engagements climatiques et protège les vies, les territoires et les droits des citoyens. "On nous prend pour des tartuffes, nous sommes plus de 2 millions de Français à se dire préoccupés de la question climatique, c'est un vraiment mouvement de société et nous entendons mettre l'Etat français devant ses responsabilités dont surtout la protection des citoyens. Depuis 3 ans la pollution augmente en France, Total est le plus grand pollueur français" s'est indignée la candidate écologiste.

"Etre une alternative au "carbo-fascisme" des Trump ou Bolsonaro
Cette action en justice contre l'Etat français révèle selon Marie Toussaint "un mensonge important de la part de nos gouvernants qui ne punissent pas Total ou encore Shell au niveau de l'UE qui sont les plus gros pollueurs et qui, en sous-main, font écrire le Droit international à leur avantage. C'est aussi un déni de démocratie, le climat nous préoccupe, on veut agir contre cette situation" et c'est tout l'engagement des candidats écologistes selon Marie Toussaint.
Et comme la situation environnementale est inquiétante (le GIEC dit qu'il est "encore temps de rester à 1,5 degrés supplémentaire", ce qui est déjà trop), les élections européennes revêtent un véritable enjeu politique ; "on a besoin que les gens bougent, la mobilisation pour l'Affaire du Siècle le montre, les gens s'engagent car pour que ça bouge, cela ne peut venir que d'en bas, d'un mouvement citoyen qui doit faire infléchir les dirigeants, on peut parler d'un vrai réveil citoyen" ajoute encore la candidate écologiste.
"Face à Bolsonaro et Trump qui sont des "Carbo-fascistes"et aux libéraux qui gouvernent, il faut une mobilisation citoyenne partout en Europe. À ce titre, l'Ecologie est la 1ère force politique en Belgique, elle est en 2ème position en Allemagne et au Danemark. La France se doit d'emboiter le pas et cette force doit se retranscrire dans les institutions internationales comme au Parlement Européen" martèle Marie Toussaint qui juge que la situation écologique est difficile mais "chaque demi-degré de gagné est important car plus on agit, plus on se protège de grands dérèglements climatiques".
C'est pourquoi selon elle "l'engagement citoyen pour l'écologie doit avoir une traduction politique pour montrer que cela reste possible, et quoi de mieux que les élections européennes pour affirmer cette prise de conscience?". Car, la candidate l'a rappelé au public, "les accords commerciaux de Libre-Echange, les normes environnementales sont prises à l'échelon européen et la place d'une écologie forte au Parlement Européen est un élément important car 25 grosses "boîtes" dans le monde polluent la planète et ce sont elles qui écrivent le Droit International en matière d'Environnement".

"Pour un Traité Environnemental"
Au cours du débat qui a duré une bonne heure, Marie Toussaint a aussi présenté le rôle de l'Union Européenne à l'échelle internationale et a affirmé les ambitions du projet écologiste qu'elle défend ; "il faut redonner du sens au projet européen qui ne doit plus seulement être économique mais qui doit porter haut et fort un projet de Protection de la Planète où un "Traité Environnemental serait placé avant même la sacro-sainte règle du calculs des déficits des Etats". Un projet européen où l'on reconnaîtrait les Droits à la Nature, où l'on définirait ce qu'est un "Crime contre l'Environnement" car le Droit International doit garantir tout cela, le projet de Europe Ecologie Les Verts porte ces propositions.
Pour la candidate, il faut aussi "créer des parcs naturels européens, il faut agir pour la biodiversité, le climat, l'Union Européenne a pris du retard en la matière, il faut donc établir un socle de règles pour l'UE, c'est l'urgence des urgences" juge encore Marie Toussaint. Pour preuve les lois françaises actuelles amènent à un réchauffement climatique de 2,6 degrés quand celles de l'UE conduisent à 3,1 degrés supplémentaires ; c'est pour toute cela et pour que la prise de conscience soit partagée par le plus grand nombre que Europe Ecologie Les Verts s'engage dans les élections européennes.
Nicolas AKCHICHE