mercredi 20 mars 2019

20€* offerts en Bon d’achat par tranche de 300€

Uniquement durant les Portes Ouvertes

Samedi 23 et Dimanche 24 Mars

Édito
La médaille de meilleur apprenti de France reçue par Clément Hélias à la Sorbonne était bien plus qu’un symbole.
Questions à...
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
A qui s’adressera-t-il ? La Présidente du Conseil Régional dit tout dans une interview...
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

EDITO : Du Creusot à la Sorbonne, sur le chemin de l'excellence

01/03/2019 03:18Lu 2313 foisImprimer l’article
La médaille de meilleur apprenti de France reçue par Clément Hélias à la Sorbonne était bien plus qu’un symbole.
Certains en rêvent. La Sorbonne est magique. De part son nom et de part ce qu’elle représente. Les profs rêvent d’y enseigner. User ses pantalons, ses jupes ou ses robes sur les bancs de cette prestigieuse institution, pour une étudiante ou un étudient est comme un trophée.
Mais y recevoir un prix est encore plus prestigieux. Clément Hélias a eu cette chance. Ce jeune étudiant en BTS au Creusot a eu le bonheur mercredi de se voir remettre la médaille d’or de Meilleur Apprenti de France à la Sorbonne. Et c’était bien plus qu’un symbole.
La victoire était multiple pour ce creusotin de souche qui a eu non seulement le courage de s’accrocher pour, coûte que coûte, combattre sa dyslexie, mais aussi pour embrasser une formation professionnelle pour travailler un jour dans l’industrie, dans le métal.
Clément Hélias a voulu s’engager dans une voie qui est dans l’ADN du Creusot. Le Creusot et ses métaux, Le Creusot et le travail du métal, ont des réputations mondiales.
Alors oui il est heureux que sa distinction, Clément Hélias l’a reçue à la Sorbonne. Car le meilleur du savoir n’est pas seulement dans les livres, dans les notes et dans les formations les plus longues et considérées comme les plus prestigieuses. Oui, c’est ainsi, le meilleur du savoir peut aussi trouver son expression dans les mains. Mercredi, Clément Hélias était un parmi 317. Sa victoire au concours, obtenue l’été dernier, était aussi une autre victoire. Pour le Lycée Léon Blum. Pour Le Creusot. Et surtout pour lui même. Une vraie fierté pour des générations d’ouvriers du Creusot, cette ville où l’on excellence dans le travail bien fait. Cette ville berceau de la révolution industrielle en Europe continentale. Ce Creusot où l’industrie du métal est un peu et même beaucoup de la joaillerie.
Alain BOLLERY

Cliquez ici pour voir le reportage de creusot-infos à la Sorbonne