dimanche 25 juin 2017
Édito
Et qu'on se le dise, la nouvelle majorité est aussi légitime que la précédente.
Sondage
Etes-vous pour les redoublements à l'école et au collège ?
Questions à...
«La Saône-et-Loire c’est 3000 créations par an»
«Mon objectif est vraiment d’éviter les doublons pour gagner en efficacité»
«Aller vers un CFA unique Sud Bourgogne»
> Vie locale > Le Creusot

CONCERT : Le big band «Bigre !» à L’arc ce jeudi soir

02/02/2017 09:43Lu 1596 foisImprimer l’article
Début du concert à 20h30 au petit théâtre, avec aussi le groupe Vital Funktion en première partie. Questions à Félicien Bouchot, trompettiste fondateur de «Bigre !» et creusotin d’origine.
«Bigre !», comment et quand vous est venue l’idée de fonder une telle formation musicale ?
«J’avais pu entendre un concert du Vienna Art Orchestra à Jazz à Couches et le son d'orchestre de ce big band, ainsi que la personnalité des musiciens qui le composent et leurs qualités de solistes m'avaient beaucoup plues. Quelques années plus tard, après avoir fait des études d'écriture et d'arrangement pour ce type de formation aux conservatoires de Lyon et Chambéry, j'ai eu envie de tenter l'expérience, et de monter un big band avec des amis musiciens, en explorant différentes esthétiques musicales.»

On la qualifie communément de big band. De quels éléments se compose votre formation musicale ?
«C’est la formation type du big band, avec 5 saxophones, 4 trombones, 4 trompettes, batterie, basse, piano, guitare, et, pour ce programme, un percussionniste et 3 chanteurs en plus.»

Le répertoire et les atouts musicaux sont dits aussi métissés. Expliquez-nous pourquoi et faites-nous partager vos influences ?
«Le jazz est une musique de métissage et nous nous inscrivons dans cette pratique. Ce répertoire explore la funk , la soul, mais aussi l'afro-beat, la musique afro-cubaine, avec des incursions dans le reggae, les musiques improvisées et d'autres encore.»

Que nous réservez-vous ce jeudi soir sur le plateau de L’arc ? Le dernier album ou un best-of de vos morceaux ?
«Nous jouerons le programme funk de notre album "To Bigre!? or not to Bigre!?" sorti en 2014 (le prochain album sort le 31 mars prochain).»

Le fait de voir le groupe Vital Funktion jouer en lever de rideau vous parait-il propice à faire monter la température pour votre deuxième partie de soirée ?
«C’est un excellent choix, tout à fait dans la thématique de la soirée. Vital Funktion propose une relecture des grands standards de la funk qui devrait bien chauffer l'ambiance.»

Le big band «Bigre !» vient-il ici en période de tournée, ou est-ce davantage un déplacement disons particulier d’après la demande de l’association Eh La Production ?
«C’est un déplacement un peu particulier puisque nous sommes en ce moment en tournée pour proposer notre nouveau spectacle, mais nous proposerons au Creusot un autre répertoire, issu de notre précédent album et qui s'inscrit spécifiquement dans le cadre de la thématique funk proposée par Eh la Production, avec trois chanteurs invités pour l'occasion, Célia Kameni, Manon Cluzel et Clyde Rabatel-Zapata.»

Une question plus personnelle puisque vous êtes vous-même d’origine creusotine, que ressentez-vous lorsque vous venez jouer ici ?
«C’est un grand plaisir de venir jouer au Creusot, et notamment à L'arc, où j'ai fait mes premiers concerts.»

Que gardez-vous de vos années au Conservatoire, là où vous avez fait vos gammes en quelque sorte ?
«C’est au Conservatoire du Creusot qu'est née ma passion pour la musique et sa pratique collective, grâce aux cours et aux ateliers ou ensembles proposés par les enseignants de l'époque (Bruno Founeray, Pierre Frantz, Daniel Bombardella, Laurent Mortreux…).»

Comment voyez-vous aujourd’hui l’activité de «Bigre !», et quelles sont les prochaines dates à noter ?
«Nous avons un album tout neuf à jouer le plus possible en 2017-2018. Notre 6ème album  "Caramba !" sortira le 31 mars. Notre prochain concert dans la région est programmé à Lons-le-Saunier le 1er avril. Et vous pouvez nous suivre sur Facebook, Youtube…»

Photo : Bruno Belleudy