samedi 23 septembre 2017
Sondage
Craignez-vous une pénurie de carburant avec la grève des routiers ?
Questions à...
Hôpital de Montceau... Cinémas de Torcy et de Montceau... Avenir de son parti Les Républicains… La Maire de Montceau évoque tous les sujets dans une interview à creusot-infos.
Dans une interview à creusot-infos, le chef du groupe PS au conseil régional et sénateur socialiste, évoque la crise de la gauche, la crise du PS. Il répond aussi aux critiques de la droite et du centre.
Avenir du PS, République en Marche, Insoumis, pont de la gare, rue de l’étang de la Forge, Mach 2, rentrée des classes, cantines scolaires, semaine de 4 jours et demi dans les écoles, politique du Gouvernement… David Marti fait un vaste tour d’horizon dans une interview de rentrée accordée à creusot-infos.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

BREVET DES COLLEGES : Avoir ou pas son nom sur creusot-infos

13/07/2017 16:38Lu 3298 foisImprimer l’article
Pourquoi certains collégiens ne sont pas mentionnés… Les explications de creusot-infos.
C’est toujours le même refrain. Tous les ans, au moment de la publication des résultats du Brevet, nous sommes assaillis d’appels et de mails, d’internautes se révoltant et ne comprenant pas pourquoi le nom de leur enfant ne figure pas dans la liste de celles et ceux ayant décroché le diplôme national du brevet.

«Et même avec une mention» nous est-il parfois écrit, non sans ironie. On se gardera bien de décerner à chacune et chacun une mention de «mauvaise foi», car certaines et certains ont parfois été un peu trop naifs…
Une fois de plus, nous allons donc expliquer les choses :
Si certains d’élèves ne figurent pas dans les listes, c’est tout simplement parce que leurs parents en début d’année scolaire, ont décidé et signifié à la direction du collège, que le nom de leur enfant ne soit pas communiqué aux médias.
Les directions des différents établissements appliquent donc à la lettre, et c’est normal, les consignes des parents. Dans notre société, où désormais tout est prétexte pour demander ou revendiquer quelque chose, en voulant se prémunir - on se demande bien de quoi -, des parents privent leurs enfants d’une mention dans les médias.
Cela, nous dit-on, provoque des psychodrames familiaux, des regards malvenus des voisins et autres amis, tous persuadés que le «rejeton» a raté son brevet.
Mais face à cela nous sommes bien démunis. Car non seulement le nom de l’enfant désormais titulaire du brevet ne figure pas sur creusot-infos, mais il n’est pas non plus dans les listes officielles publiées par le Ministère de l’Education Nationale et donc, pour ce qui nous concerne, par l’Académie de Dijon.
Alors, une nouvelle fois, nous invitons les parents de futurs élèves de 3ème, à cocher les bonnes cases à la prochaine rentrée, pour éviter ces désagréments. Mais nous savons aussi que l’année prochaine, à pareille époque, nous aurons encore des parents pour s’émouvoir en constatant que le nom de leur chère tête blonde a été oublié. Non il n’aura pas été oublié. Il n’aura simplement pas été communiqué par leur seule décision. Et croyez nous, cela ne nous amuse pas.
A.B.