mercredi 17 juillet 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Vice-présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté en charge des sports, Laëtitia Martinez, dans une interview, évoque l’engouement autour du mondial féminin. Elle souligne aussi la démarche volontariste de la Région pour développer et soutenir le sport féminin.
Juste avant les grandes vacances, le Maire David Marti se livre dans une interview à creusot-infos.
Gratuité à la piscine, espace Simone Veil, démolition de la Tour Jaurès et à la Molette, travaux dans les équipements sportifs… Le Maire répond aussi au sujet des prochaines élections municipales.
Le Député de Saône-et-Loire veut redonner du pouvoir aux Maires et encore plus dans les intercommunalités. Rémy Rebeyrotte a aussi dit ce qu’il pense de la menace de rétention des notes du Bac.
Municipales : «Nous avons des Marcheurs dans les deux majorités au Creusot et à Autun…»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : L’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté sur les rails

10/07/2019 02:35Lu 398 foisImprimer l’article
Après plus de deux ans de travail partenarial soutenu, le premier conseil d’administration de l’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté a été installé ce lundi 8 juillet à Besançon par Bernard Schmeltz, préfet de région, en présence de Frédérique Colas, vice-présidente de la Région en charge de la transition écologique et de l'environnement et d’Anne-Laure Borderelle, directrice régionale de l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB).
Stéphane Woynaroski, conseiller régional délégué à la biodiversité et Anne-Laure Borderelle, directrice régionale de l’AFB, ont respectivement été élus, à l’unanimité, président et vice-présidente du conseil d’administration de cette Agence, l’une des toutes premières de France.  

Le conseil d’administration, composé de 30 membres répartis en 5 collèges (Etat et ses établissements publics, collectivités locales, organismes socio-professionnels, associations environnementales, organismes de recherche et personnes qualifiées), représente tous les acteurs impliqués dans la reconquête de la biodiversité.

 « La transition écologique est un des trois piliers du plan de mandat régional. Cette agence, dont le siège est établi à Besançon, aura la lourde et formidable responsabilité de mettre la biodiversité au cœur des politiques publiques, des secteurs économiques, des territoires et du quotidien des  habitants. », a précisé Frédérique Colas. Le tout nouveau président de l’agence, Stéphane Woynaroski, a quant à lui déclaré : « Notre région n’est pas épargnée par l’érosion de la biodiversité. Il n’est pas trop tard pour agir ensemble pour la sauvegarder ». Anne-Laure Borderelle a conclu : « Nous devons nous mobiliser avec l’ensemble des forces vives du territoire et mobiliser les citoyens afin que chacun prenne conscience des enjeux liés à la biodiversité et agisse en conséquence. C’est un enjeu vital pour la survie de l’humanité. »