vendredi 20 septembre 2019

Offre d’ouverture du 23 Septembre au 30 Octobre

Bénéficiez de  -20% sur la complémentaire santé

(en conformité avec le 0€ reste à charge)*
A noter que l’agence Rue Foch sera fermée ce Vendredi 20 Septembre
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Le conseil départemental est mobilisé pour les Collèges. C’est que ce le Président André Accary a annoncé, ce jeudi matin, à Montchanin, où il a fait sa rentrée des classes.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

BEAUX BAGAGES : On s'est remémoré avec plaisir les scènes cultes du cinéma français

18/08/2019 08:10Lu 4000 foisImprimer l’article
Le nouveau rendez-vous du festival des Beaux Bagages a fait voyager dans le temps un public venu nombreux ; en effet, des dialogues célèbres de l'histoire du cinéma français ont été re-visités et joués avec brio par la compagnie "Les Têtes d'atmosphère".
C'est sur le parvis de L'arc que se tenait ce samedi soir le spectacle "Le tapis franc fait son cinéma" proposé par la compagnie 'Les Têtes d'atmosphère" ; avec la participation du public, les comédiens ont fait revivre des scènes cultes du cinéma français magnifiés par les dialogues de Prévet, Audiard ou Blier.
C'est une tranche de l'histoire du cinéma tricolore qu'a mis à l'honneur la troupe devant un joli parterre de plusieurs centaines de personnes ; on a redécouvert avec plaisir "Quai des Brumes", "Hôtel du Nord", "la Grande Illusion" ou encore "Les Valseuses".
Au son de l'orgue de barbarie, les scènes cultes se sont succédées et ont enchanté le public.
À noter qu'avant le début de la représentation, Olivier Berthier, directeur du service culturel de la ville du Creusot a été mis à l'honneur à quelques jours de son départ à la retraite et une bossanova re-visitée lui a rendu hommage.