jeudi 23 mai 2019
Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Nicolas Pommerel est le nouvel entraîneur du Creusot, avec Eric Catinot pour les arrières et Vuli pour les avants.
Avant la reprise de juin, Nicolas Pommerel se confie dans une interview à creusot-infos.
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

ATHLÉTISME : Marathon : Gilles Flèche réalise son meilleur chrono de l'année à Budapest

11/10/2018 09:58Lu 1223 foisImprimer l’article
Gilles Flèche a réalisé son 104e marathon à Budapest. Il termine en 3h43, c'est son meilleur temps de l'année.
Gilles Flèche était à Budapest le week-end dernier. Pour son 4e marathon de l'année, le Brogélien réalise son meilleur chrono de l'année avec un temps de 3h43, sous un grand soleil et avec une chaleur surprenante pour un mois d'octobre en Hongrie. Une performance qui le classe 896e et 4e chez les plus de 65 ans. Le marathon de Budapest est important dans le circuit européen et a rassemblé cette année 6 800 partants. Il se dispute essentiellement le long du Danube et traverse à plusieurs reprises les ponts qui séparent Buda à Pest. « C'était mon 104e marathon et je compte en disputer encore un, avant la fin de l'année, mais je suis indécis sur le choix...» a confié Gilles à Creusot Infos.