dimanche 27 mai 2018

La fête des Mères c’est ce Dimanche 27 Mai

Retrouvez un large choix de fleurs coupées et de compositions florales au gré de vos envies

Édito
creusot-infos l’avait annoncé : Cette semaine serait celle de tous les dangers pour Marie-Guite Dufay, qui a calé en rase campagne avant de se mettre en marche arrière. Sa majorité, au-delà des apparences d’unité, est durablement ébranlée.
Questions à...
Alors que le championnat se termine, Dominique Juillot se livre dans une interview vérité. Il se projette dans l’avenir et dessine ce que devra être l’Elan Chalon 2018/2019. Avec des jeunes. Avec, pourquoi pas, un retour de John Roberson…
Le tourisme en Saône-et-Loire est sur un vent porteur. 2018 sera d’abord l’année du vélo et 2019 sera l’année de l’œnotourisme annonce Elisabeth Roblot, dans une interview à creusot-infos.
L’ancien Ministre sera ce mercredi à Mâcon pour une visite d’expertise. Il se confie dans une interview à creusot-infos :
«André Accary a eu raison de lancer le recrutement de médecins»
«RCEA : On a perdu de belles années»
«Je soutiens la réforme de la SNCF. L’ouverture des lignes à la concurrence est une bonne chose»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Breuil

LE BREUIL : Stage à Paray le Monial pour les aïkidokas

22/05/2017 19:03Lu 1193 foisImprimer l’article
Ce dimanche, ils ont participé à la journée de stage organisée par le dojo de Paray et animée par Kader Bentata Senseï, professeur au dojo de Blanzy Montceau.
L'aïkido a ceci de particulier par rapport aux autres arts martiaux qu'il n'existe par nature pas de compétition (ni même de démonstration) d'aïkido. Les stages sont donc pour les aïkidokas l'occasion de se retrouver, de pratiquer leur art avec d'autres et à travers le prisme d'un autre professeur que celui du dojo qu'ils fréquentent habituellement.

Ce dimanche, les aïkidokas du Breuil ont donc retrouvé leurs collègues de Paray et de Montceau entre autres pour une journée de pratique.
Le matin, le professeur Kader Bentata a d'abord travaillé sur la respiration, avant de proposer des exercices visant à ressentir l'équilibre et la posture du corps, tant dans l'ancrage au sol que dans les déplacements.

Puis, après un repas très convivial, les élèves ont pu mettre en application les notions de posture décrites le matin. Kader Bentata a mis en garde ceux-ci sur toutes les images que l'on peut retrouver sur Internet et qui peuvent égarer le pratiquant. Il cite à l'occasion Tamura Senseï en rappelant que la voie à suivre est "aussi mince que la lame d'un sabre de samouraï. Se retrouver à gauche ou à droite de la lame, ça n'est pas la voie". Kader Bentata a également insisté sur l'importance du travail sur soi : "En aïkido, pas de compétitions ni de classements entre pratiquants. La priorité, c'est le développement de soi. La durée que cela nécessite varie selon les individus et montre que notre pratique est axée sur le développement de son potentiel individuel. Ce développement, il ne vous sera pas simplement utile en stages, mais aussi dans votre vie sentimentale, dans votre travail, dans vos relations au quotidien". Le stage s'est conclu par un travail individuel de relaxation où chacun a été amené à être à l'écoute de sa propre respiration et de ses propres sensations.

Prochain rendez-vous des aïkidokas brogeliens le 12 juin prochain pour un cours avec Patrick Charolais au dojo du Breuil.