mardi 18 décembre 2018

Samedi 22 Décembre de 11h à 12h

Venez rencontrer le Père Noël

Jusqu’au 31 Décembre 2018

Profitez de l’Offre Reste à Charge 0€*

Édito
Le Président de la République ne peut pas se permettre un quatrième samedi aussi catastrophique pour l’image de la France. Il doit prendre les bonnes décisions et envoyer des signes aux Gilets Jaunes. Il n’a pas d’autre choix.
Questions à...
Le vice-président du Conseil Régional se confie sur le budget économie de la Bourgogne-Franche-Comté, «au service de toutes les entreprises».
A l'occasion de la session plénière du Conseil Régional consacrée au vote du budget, la question des transports, le premier budget de la Région, a constitué une grande par des discussions. Et l'imbroglio autour de la hausse des tarifs des abonnements TER a masqué d'autres aspect de cette compétence. Le premier vice-président revient pour Infos-Dijon sur les grandes lignes du budget transports 2019 de la Bourgogne-Franche-Comté.

Exclusif

C’est un visiteur de marque qui, dimanche après-midi, a découvert l’exposition «Pierre Soulages, Le Creusot» à L’arc.
Président de l’institut national de la recherche agronomique, Philippe Mauguin s’est confié à «creusot-infos».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Breuil

LE BREUIL : Restaurant scolaire : La première pierre a été posée ce vendredi matin

12/10/2018 13:46Lu 1850 foisImprimer l’article
La pose de la première pierre du nouveau restaurant scolaire a eu lieu ce vendredi en fin de matinée, sur l'emplacement de l'ancien restaurant.
Acte symbolique, la « première pierre » du nouveau restaurant scolaire a été posée ce vendredi en fin de matinée. Cet événement s'est déroulé en présence de nombreux élus brogéliens entourant Chantal Cordelier maire, ainsi que les intervenants des dossiers comme Roland Landré coordonateur (OPC) et l'architecte Amélie Rieux-Faraut, du cabinet AMD architectes-ingénieurs.  L'occasion pour madame le Maire de rappeler qu'il s'agissait là, financièrement (1,2 millions d'euros), du plus gros projet du mandat, dans une démarche résolument tournée vers l'enfance jeunesse. Chantal Cordelier a expliqué que ce nouveau restaurant était construit sur l'emplacement de l'ancien devenu vétuste et ne répondant plus aux normes d'aujourd'hui. « On a fait le choix de faire table rase et de construire un bâtiment d'une surface de 380 m2, soit le double de l'ancien, permettant aux élèves de maternelle et du primaire de déjeuner sur le même lieu, mais dans un espace dédié pour chaque école. ». L'espace cuisine a également été doublé et offrira avec ses 120 m2 un meilleur confort et de meilleures conditions de travail au personnel chargé de préparer les repas.

Des objectifs précis

Bien sûr les deux objectifs du projet ont été rappelés, s'agissant d'offrir aux enfants, pendant la pause méridienne, un lieu agréable, calme et lumineux. Et nous l'avons dit, d'assurer de bonnes conditions de travail au personnel qui bénéficiera aussi de matériel performant. Amélie Rieux-Faraut, a pour sa part remercié la municipalité pour ses aides, et a expliqué les enjeux du chantier qui étaient de démolir l'ancien restaurant et de reconstruire un nouveau sur le même emplacement, tout en l'intégrant dans le quartier, en alignement de la rue. «Avoir des espaces distincts pour les enfants de maternelle et de primaire était important. On a beaucoup travaillé sur l'ambiance des salles de restauration avec un effort important sur l'acoustique, afin d'apporter du confort aux élèves pendant le temps de repos, c'était important, aussi nous avons beaucoup travaillé cet aspect là...». Dès lors, aidée de ses adjoints Florina Moreau, chargée de l'enfance et de la jeunesse et Pierre-Alain Chagniot, chargé de l'aménagement, du développement durable et de l'urbanisme, Chantal Cordelier pouvait poser très symboliquement la première pierre du nouveau restaurant scolaire dont l'ouverture, il faut le rappeler, est prévue pour la rentrée scolaire 2019.
JCP