vendredi 23 août 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le nouvel entraîneur de l’Elan Chalon se confie dans une interview. Il explique comment il va travailler et ses premières ambitions dans cette première période de préparation.
Alors que des maires ont le blues, le Député Rémy Rebeyrotte vient de rendre un rapport pour redonner du pouvoir aux Maires, surtout des petites communes, face à des intercommunalités parfois accusées d'une trop grande voracité…
Le Député de Saône-et-Loire veut mettre de l’huile entre les intercommunalités et les communes, pour que leurs élus soient plus reconnus et considérés.
«Des conseils des Maires se prononceront sur les grandes orientations de leur intercommunalité»
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Breuil

LE BREUIL : Le Conseil municipal a voté le budget 2019 : Les voyants sont au vert et les taux des trois taxes sont maintenus

09/04/2019 11:15Lu 1848 foisImprimer l’article
Bernard Pillot s'est chargé de la présentation très précise et complète du budget 2019
Le travaux du restaurant scolaire sont en cours. Son ouverture est prévu à la rentrée prochaine.
Bernard Pillot, adjoint au maire, chargé des finances, a présenté lundi soir lors de la séance du conseil municipal le budget 2019. « Un budget qui est le plus important depuis le début du mandat... Le cap a été tenu, les voyants sont au vert, compte tenu des résultats, nous pouvons envisager l'avenir budgétaire avec sérénité, tout en restant lucides, réalistes et vigilants....» a t-il précisé dans sa présentation. Le budget principal 2019 est équilibré en recettes et dépenses, en fonctionnement (3 304 768,40€) et en investissement (2 441 834,99€). Pour 2019, un certain nombre d'investissements ont été retenus. Le principal est la construction du nouveau restaurant scolaire. Cette opération structurante avait fait l'objet d'un plan de financement spécifique sur deux exercices (2018 et 2019). Les travaux sont programmés jusqu'au mois d'août 2019. Pour autant, l'adjoint au maire l'a rappelé lundi soir : « Nous sommes en capacité de faire d'autres dépenses et investissements, il est important de conserver des marges de manoeuvre ». Manière pour l'élu de souligner ici, la volonté de préserver des mesures en faveur de l'éducation, de l'enfance, de la jeunesse, des familles et du monde associatif. Priorité du conseil municipal, une somme de 402 894€ (31% du budget) est dégagée pour l'éducation, alors que le conseil prévoit 233 207€ (18%) pour la culture (école municipale) et 390 592€ (30%) pour le service jeunesse. L'aménagement urbain et l'action sociale n'ont pas été oubliés. Le montant ciblé en 2019 pour l'action sociale est de 40 054€ (3%), alors que les aménagements urbains sont prévus à hauteur de 130 440€ soit 10% des dépenses 2019.
Chantal Cordelier, maire du Breuil a remercié son adjoint pour sa présentation très claire et précise. Elle a expliqué que ce budget était dans la droite ligne du programme du mandat. « Les indicateurs n'ont fait que progresser, c'était un exercice pas très facile et les chiffres traduisent ce bon résultat. En 2014 nous avions bien pesé les choses. Depuis, nous avons réalisé plus de 4 millions de travaux avec un emprunt maîtrisé. Les deux gros investissements ont été réalisés, nous avons respecté nos engagements avec les fondamentaux, comme la maîtrise de la pression fiscale par exemple... oui les perspectives d'avenir sont intéressantes...». Ce budget 2019 a été adopté à l'unanimité ensuite.

Bernard Pillot : «Ce budget est le meilleur depuis 18 ans ! »

Bernard Pillot l'a confié à Creusot infos, le budget voté ce lundi soir, est selon lui, le meilleur budget de tout ce mandat et même des années précédentes. Pour l'élu, c'est même le meilleur budget depuis qu'il est entré en 2001, au conseil municipal comme adjoint chargé des finances. « C'est mon 18e budget effectivement, ce qui fait que j'ai un certain recul sur les finances de la commune. Je l'ai dit tout à l'heure, aujourd'hui les voyants sont verts, tous les indicateurs financiers sont vraiment satisfaisants, c'est un budget qui nous met en capacité, si aucun événement extérieur de réforme ou autre événement perturbant n'intervient, et si on maintenait un budget comme celui là dans les années à venir, nous serions effectivement en capacité de faire de belles choses comme la salle Jean-Baptiste Dumay ou le restaurant scolaire. Nous pensons ici à l'éclairage public... Nous sommes en train de travailler sur un marché global de performances énergétiques, notre objectif est  de refaire à neuf tout l'éclairage public sur toute la commune et en une seule fois. Il s'agira de passer en Led, de remplacer les boitiers, les coffrets... financièrement c'est une affaire largement supérieure à celle du restaurant scolaire qui je rappelle, est de 1,5 million (TTC). C'est une opération de grande ampleur mais très réalisable. Nous sommes en train de travailler sur le dossier, techniquement il faut verrouiller les choses et réaliser le bouclage financier, mais je suis confiant. Tout va se négocier cette année, c'est un projet qui va sortir en 2020. La grosse satisfaction, c'est que les efforts d'économie, de rationalisation...ont payé. Tout le monde a joué le jeu dans les services avec les élus, pour comprendre qu'en serrant les boulons, au bout d'un moment, et bien les efforts ont payé. On avait depuis 2014 des objectifs, on les a atteints, c'est ça la grosse satisfaction. On voulait faire la salle J.B Dumay et le restaurant scolaire. C'est fait, en plus avec le restaurant scolaire, on pensait que l'on n' aurait pas grand chose à investir. Or, on investit 400 000€, c'est bien plus que les mandats précédents...».
JC PIERRAT

Au fil du conseil

Maintien des taux des trois taxes
Bernard Pillot l'a rappelé dans sa présentation : « Nous nous étions fixé comme objectif dès le début du mandat, d'actionner le levier fiscal, si cela s'avérait nécessaire. Aujourd'hui, compte-tenu de la bonne dynamique fiscale, il n'y a aucune raison d'augmenter les taxes. Leurs taux sont donc maintenus...». La taxe d'habitation reste à 17,99, le foncier bâti à 30,21 et le foncier non bâti à 57,57. Le conseil a validé à l'unanimité cette délibération. « L'impôt local est le seul lien entre les habitants et la collectivité, c'est le circuit court de la collectivité qui revient en services à 100% aux Brogéliens » a dit en substance l'adjoint.
Subvention au CCAS
Le centre communal d'actions sociales (CCAS) intervient tout au long de l'année auprès des personnes en difficulté ou handicapées. Il convient de prévoir une subvention d'équilibre pour aider le CCAS à financer toutes ses actions ( attribution de secours, allocations aux personnes handicapées, bourses aux BAFA...). Le conseil s'est prononcé favorablement pour attribuer une subvention de fonctionnement de 18 700€ au titre de l'année 2019.
Subventions 2019
Les subventions 2019 attribuées par la commune le sont, entre autres, en fonction des résultats financiers et d'activité des associations demandeuses et de l'utilisation de la subvention précédente. C'est un montant total général de 48 000€ qui est dégagé en 2019 pour soutenir la vie associative. À ce jour 42 320€ sont affectés. Le club de l'Andouillette recevra 7 100€ pour l'organisation de sa fête et plus particulièrement des feux d'artifices. L'OMS et l'ESAB (foot) recevront chacun 4 000€ et les coopératives scolaires 2 850€ (primaire) et 1 800€ (maternelle). Pour son démarrage, l'association, "Les Sentiers du Breuil", recevra 1 000€.
Convention avec l'ESAT
Une convention de partenariat avec l'ESAT du Breuil est signée pour 3 ans. Il s'agit de participer à l'entretien des espaces verts de la commune (5 225 M2 de tonte). Au delà de la dimension humanitaire, ce partenariat présente l'avantage de rationaliser les interventions des services techniques et de réaliser des économies sur les frais d'établissement. Les agents communaux pourront ainsi élargir leurs actions pour améliorer l'entretien et la valorisation du patrimoine communal.