dimanche 17 novembre 2019

Dernière ligne droite : Tout doit disparaître !*

Sans oublier les Cuisines Mobalpa

Jusqu’à -70%

Ouverture exceptionnelle Dimanche 17 Novembre après-midi

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
«La Bourgogne est reconnue mondialement...» déclare le Président de Paris 2024 dans une interview à creusot-infos.
Le leader de l’opposition, qui avait échoué de peu en 2014, sera bien à nouveau candidat. Sa liste et son projet seront dévoilés en janvier. Mais Charles Landre a déjà donné quelques pistes dans une interview à creusot-infos.
«Un projet neuf et des pratiques nouvelles»
«L’élection sera le statuquo ou innover»
«Il faut rendre la ville attractive»
«Les quartiers ont besoin d’une action humaine»
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Breuil

LE BREUIL : La danse à l'honneur lors de l'exposition de Christine Busso au Centre François Mitterrand

18/10/2019 14:33Lu 1802 foisImprimer l’article
Le vernissage de l'exposition a eu lieu jeudi soir au Centre François Mitterrand
Le Hall du Centre François Mitterrand servait de cadre jeudi soir au vernissage de l'exposition de Christine Busso. Il s'agit d'une exposition résolument orientée vers la danse de façon à être en parallèle avec le festival de vidéo danse du Creusot. Aussi 42 croquis de danseurs réalisés par l'artiste lors de ses débuts aux Beaux Arts de Saint-Etienne sont présentés. Mais pas que... Pour cette 21e exposition organisée dans la région depuis 2013 (la seconde au Breuil), Marie-Claude, la maman de Christine Busso (1967-2008) a tenu également à mettre en évidence des peintures sur papier, des livres peints, des sculptures dansantes, des agendas et des travaux correspondant à de recherches et essais (formes, couleurs, techniques...), permettant de percevoir la genèse de l'oeuvre de sa fille : « J'ai voulu montrer comment à travers ses envies de mouvements elle avait recherché ses matières notamment. Elle peignait la nuit, elle se projetait dans un autre monde et notait tout...». On sait que Christine Busso avait tout d'abord décidé de faire de la danse classique, ce qui l'a conduite à entrer dans une école de danse à Lyon. Mais c'est aux Beaux Arts à Saint-Étienne, quelques années plus tard qu'elle a "jeté" la danse sur des croquis qui l'emmèneront ensuite à la sculpture. Lors du vernissage de ce jeudi, on apprendra qu'après cinq années passées aux Beaux Arts, Christine Basso se retirera chez elle pour assouvir ses besoins de mouvements et ses envies traduites dans la couleur. « Christine étant avant tout une artiste coloriste, j'expose quelques travaux du "Cycle de la Toison d'Or" » a dit sa maman, dont le but est avant tout de faire connaître une artiste et son oeuvre. Avec des mots justes et une pointe d'émotion, Catherine Buchaudon adjointe chargée de la culture, a entamé le chapitre des interventions pour révéler le contenu de cette belle exposition. Puis Chantal Cordelier maire de la commune a dit son plaisir d'être présente : « Vous nous faite partager la passion de votre fille, merci ! ».


L'exposition est à découvrir au Centre François Mitterrand, route de Couches, du 18 au 31 octobre 2019. Du mardi au vendredi de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures. Le lundi et samedi de 14 à 17 heures. Entrée libre.
JCP