lundi 23 septembre 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Ailleurs

ST-BERAIN SUR DHEUNE : Sébastien Martin annonce de nouveaux aménagements sur la route du Canal

01/08/2019 03:17Lu 4899 foisImprimer l’article
Pour mieux stimuler l'attention des usagers qui viennent du Creusot et Perreuil, deux nouveaux aménagements vont être réalisés.
Le 22 juillet dernier, «creusot-infos» titrait : «Saint-Bérain sur Dheune : Fallait-il créer un obstacle aussi dangereux ?» (cliquez ici pour lire notre article)
Moins de dix jours plus tard, Sébastien Martin, vice-président du conseil départemental de Saône-et-Loire, en charge des routes et des infrastructures, s'est rendu sur place pour observer la situation actuelle. Cela après avoir été aussi interpellé par Claudette Brunet-Lechenault, conseillère du canton.
«Ces travaux ont été réalisés à la demande de la commune», ne manque pas de souligner Sébastien Martin qui s'est rendu sur place, mercredi matin, en compagnie d'Hélène Gerber, directrice des routes, Cyril Pourreyron, responsable du chalonnais, accueillis par Catherine Gauthey et Christine Desprez, adjointes du Maire de Saint-Bérain, excusé.
«Le vrai sujet c'est le véhicule qui arrive seul», a remarqué Sébastien Martin, après avoir observé la circulation pendant un bon quart d'heure. Et surtout le véhicule seul qui arrive depuis les forges de Perreuil et circulant en direction de Saint-Léger sur Dheune, sur la départementale 974.
Ainsi que creusot-infos l'avait souligné, l'effet de surprise peut être déstabilisant pour les usagers et encore plus pour les motards. Car si effectivement tout doit se passer normalement pour qui respecte la signalisation et la réduction de la vitesse à 30 km/heure, encore faut-il permettre aux usagers d'anticiper.
Sébastien Martin a donc annoncé à creusot-infos que deux aménagements vont être réalisés. Le premier sera la mise en place de bandes visuelles et sonores, selon le qualificatif officiel. Il s'agira, vous l'avez compris, de bandes rugueuses de vigilance pour interpeler les usagers arrivant sur le carrefour et sur la chicane qui suit. «Elles seront une bonne douzaine et seront mises en place rapidement, dans les prochaines semaines», a-t-il été précisé. Elles seront aménagées sur la chaussée, avant le panneau d'annonce de limitation de la vitesse à 30 km/heure.
Deuxièmement aménagement : La mise en place d'une bordure entre l'angle du pont qui franchit le canal du centre, et l'arrêt réservé aux bus et autocars, pour «créer un effet de rétrécissement de la chaussée» et ainsi prolonger «l'interpellation» des usagers circulant en direction de Saint-Léger sur Dheune.
Deux aménagements importants pour éviter l'effet de trop grande surprise. A suivre...
Alain BOLLERY