dimanche 22 juillet 2018

Des voitures garanties par un constructeur c'est une assurance d'une très très bonne occasion. Profitez les prix barrés sur les occasion du lion de Peugeot Nomblot.

Édito
La liesse populaire, dimanche soir au Creusot, était encore plus forte qu’en 1998. Mais c’était logique. On vous explique pourquoi.
Et puis, que les aigris rangent leur venin…
Questions à...
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Ailleurs

SAINT-PIERRE DE VARENNES : Une salle des fêtes bien remplie pour le repas annuel du Centre d'élevage charolais

15/04/2018 18:53Lu 4498 foisImprimer l’article
Il y avait une belle ambiance ce dimanche salle des fêtes, des mines réjouies et un excellent repas avec de la bonne viande charolaise... Et pour cause, le Centre d'élevage charolais de Saint-Pierre-de-Varennes y organisait son repas annuel avec ses sympathisants et amis de longues dates. Comme chaque année, la salle des fêtes était bien remplie et l'équipe entourant le président Jean-François Ravault était au mieux de sa forme, au service comme à la cuisine où Marc Poinsot, assisté d'Édouard, s'activait aux fourneaux pour rassasier les convives.
Au menu : une terrine bien de chez nous, une entrecôte Charolaise accompagnée de son gratin, un bon morceau de fromage de chèvre de la Rouelle, et un dessert, le tout accompagné de vins de notre belle région « Il s'agit pour l'association de rassembler aujourd'hui les amis mais aussi de faire la promotion de la viande charolaise et d'animer la commune » a confié à Creusot Infos le président Ravault, satisfait du bon déroulement du repas, toujours très bien suivi par les amateurs de bonne chère.
 Le prochain rendez-vous pour le Centre d'élevage Charolais de Saint-Pierre de Varennes aura lieu en octobre avec la fameuse foire-concours d'automne aux veaux reproducteurs, toujours attendue par les professionnels du secteur.
JCP