mercredi 23 octobre 2019


Nouvelles marques, nouvel espace de 150m2 refait à neuf, nouveaux services et des offres à ne pas manquer pour toujours vous satisfaire au mieux

100 premières montures offertes aux 100 premiers acheteurs

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Dans une interview à creusot-infos il parle du Mondial au Japon, de l’équipe de France, du Top 14, du rugby trop violent et du Creusot.
Dans une longue interview, la Présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté se montre marquée par les bouleversements climatiques.
«La sécheresse est une lame de fond»
Elle annonce une mobilisation exceptionnelle pour les années à venir, pour agir sur plusieurs leviers :
«La grande priorité, c’est la question climatique»
Marie-Guite Dufay confirme aussi qu’elle n’écarte absolument pas d’être candidate aux prochaines élections régionales, avec une affirmation en forme d’avertissement :
«Il faudra un rassemblement des forces de progrès pour faire barrage au Rassemblement National»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Ailleurs

SAINT-PIERRE DE VARENNES : 20 éleveurs et 85 charolais au concours 2019

12/10/2019 16:10Lu 5299 foisImprimer l’article
Il s’est déroulé ce samedi matin.
Le palmarès complet et notre reportage photos.
Il avait le sourire Jean-François Ravault, ce samedi matin, à l’heure du lancement du concours d’élevage de Saint-Pierre de Varennes. On comptait en effet 20 éleveurs inscrits avec 85 bêtes en lice. Mais surtout, deux nouveaux éleveurs : Rémy Montcharmont, venu de Millay et qui a remporté un 1er prix. Mais aussi Mathieu Duverne, de Saint-Symphorien de Marmagne, qui a décroché une deuxième place.
Le concours s’est déroulé en présence de Dominique Ravault, maire de Saint-Pierre, Rémy Rebeyrotte, député de Saône-et-Loire, David Marti, président de la communauté urbaine Le Creusot – Montceau, Evelyne Couillerot et Jean-Marc Hippolyte, conseilleurs départementaux, mais aussi Bernard Lacour, président de la chambre d’agriculture de Saône-et-Loire.
Le concours de Saint-Pierre a confirmé sa très bonne réputation, avec des éleveurs venus de Millay dans la Nièvre, donc, mais également de Charmoy, Saint-Pierre de Varennes, Ecuisses, Le Breuil, Saint-Gervais sur Couches, Saint-Eusèbe, Saint-Bérain sous Sanvignes, Chenay le Châtel, Antully, Marly sur Arroux, Couches, Saint-Martin de Commune, Saint-Bérain sur Dheune, et Mesvres.



Cliquez ici voir le palmarès