mardi 20 août 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le nouvel entraîneur de l’Elan Chalon se confie dans une interview. Il explique comment il va travailler et ses premières ambitions dans cette première période de préparation.
Alors que des maires ont le blues, le Député Rémy Rebeyrotte vient de rendre un rapport pour redonner du pouvoir aux Maires, surtout des petites communes, face à des intercommunalités parfois accusées d'une trop grande voracité…
Le Député de Saône-et-Loire veut mettre de l’huile entre les intercommunalités et les communes, pour que leurs élus soient plus reconnus et considérés.
«Des conseils des Maires se prononceront sur les grandes orientations de leur intercommunalité»
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Ailleurs

SAINT BERAIN SUR DHEUNE : Fallait-il créer un obstacle aussi dangereux ?

22/07/2019 03:17Lu 8092 foisImprimer l’article
La chicane créée sur la départementale 974, la route du Canal, dans la traversée de Saint-Bérain, est un véritable danger, avant sans doute de devenir un point noir. Pas certain que ce soit la bonne solution.
Casser la vitesse est sans aucun doute louable. Mais installer une chicane juste après le pont sur le canal, c’est à dire juste après la petite bosse qui avec le pont sur le Canal du Centre, permet de bifurquer en direction de la vallée des Vaux et du bourg de la commune de Saint-Bérain sur Dheune, représente un énorme danger.
Plusieurs usagers ont alerté creusot-infos au cours des derniers jours. Car personne ne comprend pourquoi cette chicane a été élevée à cet endroit, si ce n’est pour protéger - et encore - les usagers de la voie bleue. «Mais sont ils véritablement protégés par cette chicane ?» demandent en substance plusieurs usagers et en particulier les motards.
Nous avons ainsi été témoin d’un ralentissement de plusieurs voitures avec l’une d’entre elle qui a évité de justesse celle la précédent et donc une collision en chaine...
Certes quand on vient de Perreuil, ou bien d’Ecuisses, il est clairement indiqué qu’il faut lever le pied. Mais nombre d’usagers ne connaissant pas le secteur peuvent se retrouver extrêmement surpris. «Et pour les motards c’est terrible, car la hauteur de la chicane est particulièrement dangereuse. Elle peut même être mortelle», assurent plusieurs motards.
Ils estiment que le premier obstacle de circulation - «même une chicane» - aurait dû être mis bien avant le pont «et que des balises en plastique seraient tout aussi efficaces à la place de la chicane nouvellement élevée, et «éviteraient surtout qu’une moto ou qu’une voiture vienne percuter l'obstacle».
Les autorités sont donc interpellées. Sans doute qu’il est encore temps d’agir avant qu’un accident grave ne survienne. Ce que personne ne souhaite. Etant entendu que le danger se situe dans le sens Perreuil – Saint-Léger sur Dheune et pas en sens inverse…. Même si, comme le signalent d’autres usagers, «il est désormais difficile ou périlleux, quand on vient de Saint-Jean de Trézy par la D299 de bifurquer en direction des forges de Perreuil… Bref beaucoup ont le sentiment que c’est «comme un point noir» qui a été ajouté sur la route du Canal ! A suivre…
Alain BOLLERY