jeudi 22 février 2018
Édito
Personne n’a oublié que l’avocat de Nordahl Lelandais a défendu avec de la violence verbale son client en accusant les gendarmes et la justice dans l’affaire Maëlys.
Sondage
Approuvez-vous le principe de départs volontaires des fonctionnaires ?
Questions à...
Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, dans une interview à creusot-infos, parle de la bonne santé économique de la Saône-et-Loire, avec comme symbole le renouveau de Framatome, mais pas seulement…
«En Saône-et-Loire, 25% des emplois sont industriels»
«La plus forte amélioration du taux de chômage est dans la Communauté Urbaine»
«Faisons aimer les usines»
L’ancien secrétaire d’Etat à l’industrie de François Hollande répond à creusot-infos sur Framatome et sur l’avenir du nucléaire. Un dossier sur lequel il a été très impliqué quand il était à Bercy.
«Oui, je le dis clairement, en France il faut remplacer les anciennes centrales nucléaires par de nouvelles centrales EPR»
L’élue du Creusot est à la tête d’un budget important au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté. Dans une interview elle trace les perspectives 2018. Avec un appel à projets pour l’ensemble des clubs.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Ailleurs

SAINT-BÉRAIN SUR DHEUNE : Atelier taille des fruitiers au verger conservatoire

26/03/2017 03:05Lu 1871 foisImprimer l’article
Il s'est tenu samedi après-midi. Une trentaine de personnes y ont participé, dont Philippe Baumel, député de la circonscription, Claudette Brunet-Lechenault et Jean-Christophe Descieux, conseillers départementaux du canton.
Le verger conservatoire de Saint-Bérain sur Dheune a été planté en 2011 à l'initiative du conseil municipal ; il avait été subventionné par le Conseil Régional. Depuis, les arbres ont bien poussé et le verger a fait des petits, puisque quatre autres ont été créés cette année sur la commune. Et dans l'un de ces derniers, un projet d'aménagement par les enfants du village est en cours. Pour aider à la réalisation de cet aménagement, le député Philippe Baumel a alloué à la commune des crédits sur sa réserve parlementaire.
C'est donc à ce titre qu'il était présent samedi après-midi à l'atelier de taille des fruitiers animé par Stéphane Morel. Prenant la parole après une introduction d'Éric Rebillard, Maire de Saint-Bérain, il a insisté sur le fait que "les vergers sont typiques de la Bourgogne et il est important que cette tradition puisse perdurer".
Puis l'arboriculteur, devant une assistance attentive -dans laquelle figurait également Jean-Marc Hippolyte, Maire de Saint-Sernin du Bois mais qui était surtout là en tant que passionné d'arbres fruitiers- a expliqué les techniques et montré la taille d'un arbre, de l'aménagement d'un puits de lumière  à l'élagage des branches superflues au ras du bourrelet cicatriciel. Il a également répondu aux nombreuses questions de son auditoire. Tous les arbres du verger ont ainsi été taillés. Il ne reste plus maintenant qu'à attendre la récolte !