mardi 22 octobre 2019

Tout doit disparaître !

Du 16 Octobre au 16 Décembre

Ouverture exceptionnelle

  Dimanche 20 Octobre Après-midi  

Sans oublier les Cuisines Mobalpa

Jusqu’à -70%

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une interview à creusot-infos il parle du Mondial au Japon, de l’équipe de France, du Top 14, du rugby trop violent et du Creusot.
Dans une longue interview, la Présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté se montre marquée par les bouleversements climatiques.
«La sécheresse est une lame de fond»
Elle annonce une mobilisation exceptionnelle pour les années à venir, pour agir sur plusieurs leviers :
«La grande priorité, c’est la question climatique»
Marie-Guite Dufay confirme aussi qu’elle n’écarte absolument pas d’être candidate aux prochaines élections régionales, avec une affirmation en forme d’avertissement :
«Il faudra un rassemblement des forces de progrès pour faire barrage au Rassemblement National»
Dans une interview à creusot-infos, Le Maire du Creusot annonce qu’il sera bien candidat pour les élections municipales de mars 2020. Il explique aussi quelle liste il entend mener, sur quelles valeurs, et pourquoi.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Ailleurs

Festival de Jazz à Couches, du 3 au 5 juillet 2019 : achetez vos places en ligne !

24/06/2019 22:00Imprimer l’article

MERCREDI 3 JUILLET

Concerts sous chapiteau (Zone de loisirs)?

20H00 ARK TRIO


Bon sang ne saurait mentir ? Joseph Bijon (22 ans) et Clément Drigon (23) sont les fils respectifs de l’accordéoniste Éric Bijon et du batteur Christophe Drigon. Comme en plus ils sont cousins, on devine sans peine dans quel climat ils ont été bercés. Tous deux étudient au Conservatoire du Grand Chalon : filière classique pour Joseph ; jazz pour Clément (tel père tel fils). Très vite Ark Trio les réunit de nouveau. Fortement marqués par des musiciens du label ECM : Jakob Bro, Paul Motian, Bill Frisell, Joseph Bijon et Clément Drigon se prennent de passion pour cette branche du jazz où « la musique est fine, libre et apaisante. » Benoît Keller, qui du haut de sa quarantaine fait figure de grand aîné, complète la formation. Le contrebassiste possède déjà toute l’expérience forgée au fil d’aventures aussi personnelles que collectives. Son drive est le poumon d’Ark trio ; il est en plus un fin improvisateur.


21H30 BIG BAND CHALON BOURGOGNE


?Fin 1945, quand est créée la Belle de Cadix, le public qui a bien besoin de divertissements découvre une opérette dont la musique fait appel à des rythmes dansants : tango, paso-doble, slow, flamenco, sardane. La clef du succès pour le compositeur Francis Lopez, auteur d’une trentaine d’œuvres, jusqu’à Fandango (1987), qui ont été chantées par Bourvil, Annie Cordy, André Dassary, Georges Guétary, Luis Mariano, Line Renaud, Tino Rossi. Toute une époque dont le BBCB a désiré marier les airs aux musiques actuelles pour grand orchestre de Jazz, grâce à des arrangements inédits. Avec le passage quasi obligé par Mexico (ah la griserie de l’altitude chez Luis Mariano !), La Route fleurie des mélodies de Tout pour Lopez ! pourrait bien trouver un écho “live” parmi son public…
Toutes les infos et réservations en ligne :
http://www.jazzacouches.fr



JEUDI 4 JUILLET

Concerts sous chapiteau (Zone de loisirs)

20H00 DUO CONTINUUM


Compositeurs, ces deux musiciens aiment aussi jouer des œuvres anciennes – une aria des Variations Goldberg de Bach par exemple. Très vite cependant ils s’échappent de l’écriture pour s’adonner à l’improvisation. Mais cette liberté qu’ils se donnent est aussi une discipline : elle guide l’auditoire dans un voyage éminemment poétique qui suscite l’imaginaire, engage à la sérénité. Les interprétations de Jean-Marc Larché et Yves Rousseau en effet touchent par la délicatesse et la finesse avec lesquelles ils font chanter leurs instruments.


?21H30 VINCENT PEIRANI


Chamber Rock Music Orchestra : les musiciens de jazz ont cette faculté de délier la musique de ses attaches historiques, stylistiques et de lui inventer des cadres de jeu inédits. Témoin ce quintette conservant un esprit de chambre et optant pour un répertoire aux collages tout aussi étonnants qu’inspirés. Car pour se joindre à ses propres compositions, Vincent Peirani a choisi d’être baroque ! Non seulement en raison de cet extrait de King Arthur de Purcell (1691), mais aussi de rocks fusion effrénés de Led Zeppelin et d’un blues folk de Sony Bono (années 1970). Surprenant ? Une grande cohérence expressive.

Tarif soirée : 22 €   Tarif réduit : 17 €* (*étudiants, demandeurs d’emploi sur présentation de justificatifs. Entrée gratuite pour les enfants jusqu’à 14 ans)
Toutes les infos et réservations en ligne :
http://www.jazzacouches.fr




VENDREDI 5 JUILLET

Concerts sous chapiteau (Zone de loisirs)

20H30 MELUSINE


Chez Christophe Girard qui signe les compositions du quintette, l’improvisation s’extrait de l’écriture et y retourne immanquablement. C’est l’expression de cette construction orchestrale rigoureuse qui a valu à Melusine le prix du Tremplin Jeunes Talents en 2014.
Portées, emportées par la précision de la rythmique, « les compositions audacieuses » jouées par Melusine suscitent une voie d’épanouissement pour chaque soliste et mettent en valeur la tessiture de son instrument, si différente de l’un à l’autre. Ce qui s’entend aussi dans ces créations originales, fugitivement allusivement et comme en filigranes, ce sont des évocations de musiques ou de timbres qui remontent le temps. Dans la conception de ses compositions, Christophe Girard se réfère en effet à « l’approche classique : Bach improvisait. La réalisation de bases chiffrées, c’est déjà de l’improvisation ; c’est l’ancêtre des grilles de jazz. »
 

22H00 DAVID LINX ET BRUSSELS JAZZ ORCHESTRA


A Bruxelles un grand orchestre et un grand chanteur ont eu une idée lumineuse : puiser dans le répertoire du Grand Jacques quelques-unes de ses chansons, parmi les plus connues et les plus populaires. Réarrangées elles ont été confiées à cet interprète dont la voix il est vrai est bien éloignée de celle de Brel : David Linx, chanteur de jazz. A ses côtés se trouve donc cet orchestre dont la puissance et la riche orchestration de ses pupitres l’inscrivent dans la grande tradition des big-bands : le Brussels Jazz Orchestra.
Tout est affaire de couleurs et de tons, de nuance et de liberté pour approcher autrement, avec sensibilité et talent, la fièvre musicale de Jacques Brel qui aurait eu 90 ans cette année (8 avril) ; et pourquoi pas faire se lever un chœur parmi le public.

Concerts sous chapiteau (Zone de loisirs)
Tarif soirée : 22 €   Tarif réduit : 17 €* (*étudiants, demandeurs d’emploi sur présentation de justificatifs. Entrée gratuite pour les enfants jusqu’à 14 ans)

Toutes les infos et réservations en ligne :
http://www.jazzacouches.fr



SAMEDI 6 JUILLET


16H30 LE JAZZADUGOUT DUO DAVID PATROIS, PIERRE MARCAULT


Installé comme chaque année sous les ombrages dans la quiétude du Château du XIIe siècle, Jazz à Couches consacre une partie de l’après-midi à marier les plaisirs de la musique et du palais : le jazz aux vins des Côtes du Couchois.
David Patrois et Pierre Marcault qui ont tous deux
« un rapport très fort à l’Afrique », sont aussi imprégnés de « la vibration de Miles années [19]70, de la musique de John Coltrane et des premiers grooves de Weather Report. »
« Né[e]s de ce tri d’eau de mer » (emprunt au poète Edouard Glissant), telles peuvent s’imaginer la poésie et la sauvagerie jouées par les deux musiciens.



20H00 BLUE BISCUIT


Ils ont nom Jimi Hendrix, Doyle Bramhall II, Albert Collins, Robben Ford. Ils sont des modèles pour ce groupe régional, amateur de blues rock et de ses métissages tout désigné pour la danse. Blue Biscuit semble sorti d’un autre groupe, Zoo, dans lequel on retrouve nos trois musiciens. Ivan David, le guitariste et chanteur d’Hauteville-les-Dijon, apparaît dans plusieurs formations : Minaho, Blue Moon.
Quant à cette charmante petite gourmandise bleu pâle, dans le lexique traditionnel des chansons blues, biscuit désignait une jolie jeune femme, ou encore une accorte bougresse expliquent les musiciens du trio. Spécialiste du langage du blues et du jazz, Jean-Paul Levet pour sa part relève un Biscuit Roller, carrément équivoque.



21H30 JEAN-JACQUES MILTEAU


Certains le considèrent comme le plus grand harmoniciste de la planète. Si l’on exclut les raisons sonnantes et trébuchantes, le choix de ce petit instrument est né de l’écoute d’un album du virtuose Sonny Terry (1911-1986). Depuis des décennies Jean-Jacques Milteau arpente les chemins du blues. Quand il est venu en 2017 en compagnie notamment du chanteur et guitariste Eric Bibb, cela nous a laissé plus que le souvenir d’une excellente soirée : Lead Belly’s Gold faisait revivre la chair à vif du blues.
Aux côtés de Jean-Jacques Milteau se trouvent le fidèle Manu Galvin et deux chanteurs qui très jeunes ont participé à des chœurs d’église : Ron Smyth entraîné par sa mère, Michael Robinson par son père. Cela s’entend. Surtout : « Racines Blues, esprit jazz et énergie rock » (comme il a été écrit dans un quotidien national) sont au rendez-vous.


Concerts sous chapiteau (Zone de loisirs)
Jazza du goût tarif unique : 12€ (entrée concerts + château + dégustation)
Tarif soirée : 22 €   Tarif réduit : 17 €* (*étudiants, demandeurs d’emploi sur présentation de justificatifs. Entrée gratuite pour les enfants jusqu’à 14 ans)

Toutes les infos et réservations en ligne :
http://www.jazzacouches.fr


Pour acheter votre place

Réservez-en ligne :
https://www.jazzacouches.fr/billetterie-en-ligne/

Rendez-vous dans les points de vente :
À Chalon/Saône : Librairie Gibert Joseph – 11, rue Général Leclerc
(03.85.90.85.00)
À Couches : Office de tourisme – 3 Grande rue (03.85.49.66.29)
Sur place à partir de 19h

Publi-information Catherine Julien