lundi 23 septembre 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> Sports > Rugby

RUGBY : Sébastien Hébert, ancien joueur du Creusot, a participé à la finale du Championnat de Fédérale 1

03/06/2019 03:17Lu 1655 foisImprimer l’article
Il était juge de touche samedi au stade Jean Laville. Et il officiait pour la dernière fois de sa carrière en tant qu'arbitre.
" Je l'ai appris mardi. Normalement j'aurais dû arbitrer mon dernier match avec le Toulouse-Perpignan de la semaine dernière. C'est un bien beau cadeau que m'a fait -bien involontairement - Joël Dumé en me demandant d'arbitrer cette finale ici. Ça fait doublement plaisir. Mes parents sont dans le stade, c'est super."
Samedi, c'était en effet un retour dans sa région pour celui qui réside à Annecy, après avoir porté les couleurs d'abord de l'ESAB, le club de foot du Breuil, puis celles du COC où il évoluait au poste de 3/4 aile avant de partir pour Béziers en 1991. Là-bas, il a côtoyé les grands joueurs qu'étaient Philippe Gallart, Jean-François Gourragne, Didier Camberabero et bien d'autres...
Il s'oriente ensuite vers la carrière de juge de touche. " Faire la touche c'était un choix car j'étais trop vieux quand j'ai commencé pour faire arbitre de champ. J'ai fait une saison en Pro D2 et 11 en Top 14.  J'en garde des souvenirs merveilleux, j'ai côtoyé les plus grands, les Wilkinson, les Bastareaud... J'ai arbitré Stade Français / Biarritz,  une rencontre du Tournoi - de 20 ans entre l'Angleterre et le Pays de Galles... "
Que de très bons souvenirs donc. Celui de la finale d'hier, le dernier match de sa carrière, y figurera sans nul doute en bonne place.