jeudi 19 septembre 2019

Offre «Foire»

-15% sur les portails et leur motorisation*

-5% sur les portes de garage**

Hall 3 – Stands 85/87/89

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Le conseil départemental est mobilisé pour les Collèges. C’est que ce le Président André Accary a annoncé, ce jeudi matin, à Montchanin, où il a fait sa rentrée des classes.
Écouter, lire, voir
> Sports > Rugby

RUGBY : La FFR condamnée à verser 1 million d'euros à Guy Novès

08/04/2019 15:00Lu 1663 foisImprimer l’article
Et à l'arrivée ce sont les petits clubs qui vont trinquer.
Voilà un licenciement qui va coûter cher... Alors qu'il se murmure que les réserves financières de la Fédération Française de Rugby ont fondu comme neige au soleil, que cette fédération va d'incohérences en incohérences, avec une journée de championnat amateur programmée quand l'équipe de France joue, avec une autre journée de championnat amateur programmée le jour de Pâques, le tribunal des prud'hommes de Toulouse vient de condamner la Fédération à verser un million d'euros à l'ancien sélectionneur Guy Novès, dont le licenciement a été jugé très très abusif.
Bernard Laporte, qui avait décidé de façon unilatérale, avec son pote Serge Simon, de virer Guy Novès, pourra toujours se consoler en estimant que Novès réclamait 2,9 millions d'euros et que les prud'hommes n'ont pas retenu le «harcèlement moral», mais il n'empêche... Bernard Laporte a eu tout faut. Et même deux fois tout faux, puisque Jacques Brunel, le successeur de Guy Novès a été loin de relever le niveau de l'équipe de France.
1 million d'euros ce n'est pas rien et même si c'est le contraire qui va être dit, c'est quand même l'argent des petits clubs qui va servir à payer l'addition. Pas grave sans doute pour Laporte et Simon, les anciens Rapetou de Bègles... Il suffira d'augmenter le prix des amendes pour carton jaune ou carton rouge, au nom d'une certaine équité morale... Mon oeil.
Finalement on se dit qu'il était sans doute prémonitoire de les avoir baptisés les Rapetou quand ils portaient le maillot bèglais... Car ils ont une vraie faculté à enchaîner les mauvais coups.
Alain BOLLERY